1. L'actu de l'emploi : décollage immédiat pour les jobs dans l'aéronautique et l'armée de l'air
En bref

L'actu de l'emploi : décollage immédiat pour les jobs dans l'aéronautique et l'armée de l'air

Envoyer cet article à un ami
L'avion des métiers au Salon du Bourget : 3.000 m2 pour découvrir les métiers de l'aéronautique et de l'espace // © SIAE
L'avion des métiers au Salon du Bourget : 3.000 m2 pour découvrir les métiers de l'aéronautique et de l'espace // © SIAE

Du 17 au 23 juin 2019 se tenait le salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget. Zoom sur les emplois à pourvoir dans la filière aéronautique civile et de défense où les besoins de personnels sont criants.

“Nous avons des besoins records en recrutement sur de très nombreux métiers que ce soit en conception, en production ou en maintenance“, remarque Philippe Dujaric, le directeur des affaires sociales et de la formation du groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales. La filière aéronautique française prévoit 22.000 recrutements en contrat en 2019, ainsi que 4.000 alternants et 8.000 stagiaires.

Les PME (petites et moyennes entreprises) et les équipementiers de la filière aéronautique ont profité du Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget pour présenter leurs opportunités d’emploi les 21, 22 et 23 juin 2019. Parmi les métiers les plus recherchés : ajusteur monteur de structures d’aéronefs, mécanicien aéronautique, ingénieur pour le développement de logiciels embarqués sur avions ou hélicoptères…

Lire aussi : stages, jobs d'été, alternance ou premier emploi, découvrez toutes nos offres d'emploi sur letudiant.fr

L’armée de l’air recrute en urgence dès le niveau 3e

Même si vous n’avez pas le bac, l’armée de l’air vous recrute : 210 postes de secrétariat/agent administratif sont à pourvoir sur les bases aériennes de Villacoublay ou de Tours, 48 postes d’agents du bâtiment et 46 postes d’agents électrotechniciens sur les bases de Bordeaux, Évreux ou Istres… L’armée de l’air propose aussi des postes dans l’informatique et les télécommunications, le transport et la logistique et dans le domaine de la protection et de la sécurité. Ainsi, 260 postes d’équipier fusilier de l’air, 80 postes de parachutiste et 35 postes de de maître-chien sont encore à pourvoir. L’armée de l’air recrute aussi des sous-officiers pour ceux d’entre vous qui avez un niveau bac à bac+2.

Lire aussi : Armée de l'air, 50 métiers pour prendre son envol

… et cherche 100 futurs pilotes de drones

Si vous souhaitez travailler au cœur des opérations militaires, l’armée de l’air recrute et forme ses futurs pilotes de drones. Vous signerez un contrat d‘engagement de dix ans et serez formé (et rémunéré) durant trois ans à Salon-de-Provence (formation militaire et aéronautique) et deux ans à Cognac, où vous rejoindrez l’escadron de drones pour la formation spécifique de pilote d’aéronef à distance. Conditions requises : vous devez avoir au moins 17 ans et moins de 25 ans, avoir le niveau bac ou un diplôme de l’enseignement supérieur, être apte physiquement et maîtriser l’anglais.