Aéronautique - espace

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique Aéronautique - espace

Tous les articles avec le tag Aéronautique - espace

Comment je suis devenue pilote de ligne chez Air France Copilote sur A320 chez Air France, Fanny, 32 ans, a démarré sa carrière comme instructeur avant de voler d'abord pour une compagnie low-cost. // © Photo fournie par le témoin
Copilote sur A320 chez Air France, Fanny, 32 ans, a démarré sa carrière comme instructeur avant de voler d'abord pour une compagnie low-cost. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Comment je suis devenue pilote de ligne chez Air France

Fanny, 32 ans, est l'une des 300 femmes pilotes chez Air France. Pour faire décoller sa carrière, cette diplômée de l'ENAC, a d'abord été instructrice et a cumulé les heures de vol auprès de compagnies étrangères ou à bas coût.

Dorian, 25 ans : "Comment je suis devenu pilote d’hélicoptère" Spécialisé dans le secours en mer en hélicoptère, Dorian, copilote, est assisté de deux personnes : un chef de bord et un membre d’équipage pour secourir la personne en difficulté. // © Valentine Vermeil pour l'Etudiant
Spécialisé dans le secours en mer en hélicoptère, Dorian, copilote, est assisté de deux personnes : un chef de bord et un membre d’équipage pour secourir la personne en difficulté. // © Valentine Vermeil pour l'Etudiant
Portrait

Dorian, 25 ans : "Comment je suis devenu pilote d’hélicoptère"

Voler au-dessus de la mer en hélicoptère, c’était son rêve d’enfant. Dorian l’a réalisé. À 25 ans, 
il est pilote dans la Marine et s’apprête à partir pour deux ans en Polynésie, dans le Pacifique.

Comment je suis devenu télépilote de drones Thomas (au centre) passionné d'aéromodélisme depuis ses 8 ans, a été recruté en 2017 comme télépilote de drones et instructeur chez Azur Drones. // © Etienne Gless
Thomas (au centre) passionné d'aéromodélisme depuis ses 8 ans, a été recruté en 2017 comme télépilote de drones et instructeur chez Azur Drones. // © Etienne Gless
Témoignage

Comment je suis devenu télépilote de drones

Recruté en CDI chez Azur Drones, un spécialiste de la prise de vues aériennes, Thomas, 28 ans, exerce comme télépilote de drones et instructeur. Un rêve concrétisé après des débuts professionnels dans des métiers plus classiques. Récit à l'occasion du Salon du Bourget 2017.

Armée de l'air : 50 métiers pour prendre son envol "Pour devenir mécanicien sur Rafale, j'ai d'abord obtenu un BTS aéronautique à Toulouse." Matthieu, 23 ans, sergent de l'armée de l'air. // © Etienne Gless
"Pour devenir mécanicien sur Rafale, j'ai d'abord obtenu un BTS aéronautique à Toulouse." Matthieu, 23 ans, sergent de l'armée de l'air. // © Etienne Gless
Reportage

Armée de l'air : 50 métiers pour prendre son envol

L'armée de l'air lance le 20 juin 2017 sa nouvelle campagne de communication afin de recruter 3.000 jeunes de 16 à 30 ans d'ici fin 2017. Pilote, contrôleur aérien, informaticien, mécanicien ou fusilier commando... L'Etudiant a rencontré des jeunes recrues sur la base de Mont-de-Marsan.

Métiers de l'aérien et de l'aéronautique : ça décolle ! L'industrie aéronautique française table sur 10.000 embauches en 2017, dont un quart de jeunes diplômés à tous les niveaux de formation. // © plainpicture/Aurora Photos/Rob Hammer
L'industrie aéronautique française table sur 10.000 embauches en 2017, dont un quart de jeunes diplômés à tous les niveaux de formation. // © plainpicture/Aurora Photos/Rob Hammer
Décryptage

Métiers de l'aérien et de l'aéronautique : ça décolle !

Plus 6 % de passagers transportés en un an et les compagnies aériennes revoient leurs embauches à la hausse. Les constructeurs d'avions aussi. L'industrie aéronautique française prévoit plus de 10.000 embauches en 2017 dont un quart de jeunes diplômés. Soudeurs, mécaniciens, ingénieurs, et bien sûr, pilotes de ligne... Survol des métiers qui recrutent.

Ces élèves ingénieurs français ont testé la vie sur Mars Pierrick et Gwendal, deux étudiants ingénieurs de l'INSA Toulouse, en mission "sur Mars". // © Photo fournie par le témoin
Pierrick et Gwendal, deux étudiants ingénieurs de l'INSA Toulouse, en mission "sur Mars". // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Ces élèves ingénieurs français ont testé la vie sur Mars

ILS VONT FAIRE LA UNE. Gwendal Hénaff et Pierrick Loyers, deux étudiants de l’INSA Toulouse, ont été sélectionnés pour passer 15 jours en isolement dans le désert de l’Utah, aux États-Unis. Objectif : simuler les conditions de vie d’une mission sur Mars. Une aventure très "spatiale".