Stages et Covid-19 : ce qui vous attend avec le nouveau confinement

Par Etienne Gless, publié le 03 Novembre 2020
4 min

Les stages que vous effectuez durant vos études supérieures peuvent se dérouler à distance durant le reconfinement mais si le télétravail n’est pas possible, il est autorisé de vous rendre sur place. Par ailleurs, vous pouvez obtenir des délais pour réaliser votre stage sans être pénalisé dans la poursuite de votre formation.

Vos stages peuvent se dérouler pendant le reconfinement. Dans une note aux responsables d’établissements de l’enseignement supérieur, le ministère a précisé les modalités de leur mise en œuvre durant le nouveau confinement : comme pour le travail salarié, le distanciel est la règle pour les stagiaires.

Un avenant à la convention de stage à prévoir

Attention, pour un stage actuellement en cours, la transformation du "stage en présentiel" en "stage à distance" nécessite un avenant à la convention d’origine. Les signatures par scanner (la vôtre, celles des personnes qui vous suivent dans votre établissement et votre organisme d’accueil) ont la même valeur que les signatures originales. À noter : si votre stage doit être reporté ou arrêté, là encore il faudra signer un avenant à votre convention de stage.

Lire aussi

Stage en présentiel autorisé

Néanmoins, il y a des exceptions au stage à distance. Le télétravail n’est pas toujours possible ou pertinent pour de nombreuses missions. Dans ce cas, vous pouvez travailler en présentiel, dans le respect du nouveau protocole sanitaire national en vigueur en entreprise ou des protocoles spécifiques à certains secteurs ou métiers (agriculture, industrie, BTP…).

Dès lors que la structure qui vous accueille considère que les missions qui vous sont confiées ne peuvent s’effectuer à distance, vous pouvez vous déplacer de votre domicile à votre lieu de stage. N’oubliez pas de vous munir d’un justificatif de déplacement professionnel rempli par la structure d’accueil ainsi que d’une pièce d’identité, en cas de contrôle.

Lire aussi

Gratification due, même en télétravail

Même si l'entreprise d'accueil a fermé ses locaux, dès lors que vous continuez d'effectuer vos missions à domicile, une rémunération appelée "gratification" vous est due. Qu'il soit effectué sur place ou en télétravail, tout stage dont la durée est supérieure à deux mois (308 heures) doit donner lieu à une gratification. Le montant minimum versé pour chaque heure de présence effective est actuellement de 3,90 euros. Par contre, si l'entreprise ou l'organisme d'accueil a suspendu ses activités, votre stage s'interrompt et la gratification est suspendue.

Dates de stage décalées ou alternative au stage

Votre université, ou votre école, peut aussi vous accompagner pour trouver rapidement un autre lieu de stage si l'actuel a dû s'arrêter ou vous proposer une modalité alternative pour valider votre formation.

Votre établissement pourra encore décider de reporter et déplacer la période de stage en différant les dates de soutenance et des jurys d’année ou de diplôme. Dans ce cas, la consigne est de ne pas pénaliser l’étudiant dans son projet de poursuite d’études après la formation en cours. Durant le premier confinement, au printemps, les étudiants de l'année universitaire 2019–2020 ont d'ailleurs obtenu jusqu'à fin décembre 2020 pour effectuer leur stage et valider leur formation.

Lire aussi

Validation du stage : modalités assouplies

Hormis pour les BTS, votre établissement peut adapter les conditions de validation de votre stage. Même raccourci et interrompu il peut être validé dans son intégralité par votre établissement. Ce dernier peut aussi aller jusqu'à annuler le stage pour la période de pandémie ou encore le "neutraliser". En clair, cela signifie que l’évaluation pendant la crise sanitaire n'aura pas lieu : pas de rapport de stage à rendre ni de soutenance à effectuer si le stage n’a pu être réalisé.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !