Stagiaires à distance. "Ma tutrice m'a imposé des horaires, je me sens encadrée", Jasmine, 20 ans

Par Etienne Gless, publié le 18 Juin 2020
5 min

EPISODE 2 - Faire, et réussir, son stage à distance, c'est possible ! En 2020, la crise sanitaire a conduit nombre d'étudiants à réviser leurs plans pour les stages en entreprise. Un bouleversement compliqué à gérer mais certains ont trouvé dans le télétravail qui leur a été proposé un sentiment d'intégration. Jasmine, qui réalise son stage de DUT depuis son logement étudiant, y trouve même des avantages.

"Pour valider le diplôme, en 2ème année nous devons effectuer un stage de 8 semaines mais l’épidémie a cassé le processus habituel." Jasmine, 20 ans en 2ème année de DUT techniques de commercialisation à Saint-Etienne (42) avait passé des entretiens en février et décroché un stage chez Orwell participations, une entreprise qui gère deux sites de e-commerce spécialisés dans les produits d'animalerie, Polyrans et La ferme des animaux.

Lire aussi

Stage ou pas stage ? Une période d'incertitude

Mais avec le confinement, la jeune femme est laissée dans l’incertitude quant à la possibilité ou non d’effecteur son stage : "Je ne savais pas si mon stage était annulé, reporté ou si je pouvais quand même le commencer. J’ai attendu longtemps des nouvelles. Finalement, j’ai débuté mon stage à 100% en télétravail le 18 mai, l’ensemble de mes missions peut en effet s’effectuer depuis chez moi".

Contactée par sa tutrice par téléphone quelques jours avant le début du stage pour un briefing, Jasmine se voit préciser ses tâches et ses consignes : "Je suis la community manager de l’entreprise. Je publie sur les réseaux sociaux, j’écris des articles que je poste. J’ai aussi d’autres missions comme faire de la veille concurrentielle".

Lire aussi

Ressentir un esprit d'équipe, même à distance

Pour fonctionner en télétravail avec le reste de l’entreprise, sa tutrice a fait télécharger à Jasmine une application de messagerie instantanée (Slack) utilisée par tous les collaborateurs : "Beaucoup de consignes me sont données via cette messagerie ; cela évite de s’envoyer trop de courriels ou de passer trop de temps au téléphone. Mais pour certaines missions compliquées, nous utilisons Google Meet, ma tutrice partage son écran avec moi et nous échangeons par téléphone pour expliciter le contenu des missions".

Grâce à ces méthodes de communication, l'étudiante ne se sent pas totalement frustrée : "Même à distance, j’arrive à me sentir intégrée à l’entreprise et je ressens un vrai esprit d’équipe. De plus, je suis casanière et je ne vous cache pas que j’aime bien rester chez moi !".

Lire aussi

Concentrée mais avec quelques regrets

Après avoir commencé son stage chez ses parents dans le sud de la France, Jasmine est retournée à Saint-Etienne, son lieu d’études, pour le poursuivre dans un environnement plus propice au travail : "Je pouvais facilement être distraite en étant en famille ! Je préférais être seule dans mon appartement pour être plus concentrée".

Jasmine terminera son stage le 27 juin prochain et l’aura réalisé intégralement en télétravail, contrairement à son stage dans la vente en première année. Elle regrette de n'avoir pas pu suivre son stage sur place en entreprise : "J’aurais quand même préféré suivre mon stage en présentiel pour bénéficier d’une réelle immersion en entreprise et connaitre davantage des personnes avec lesquelles je parle tous les jours derrière mon ordinateur. Hormis ma tutrice, que j’avais rencontrée en février, je communique avec de personnes que je n’ai jamais vues !"

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une conseils stages

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !