1. Lycée
  2. Coaching-2020-confinement
  3. Terminale : comment travailler les SVT à distance ?
Coaching

Terminale : comment travailler les SVT à distance ?

Envoyer cet article à un ami
Voici nos conseils pour travailler les SVT. // © l'Etudiant
Voici nos conseils pour travailler les SVT. // © l'Etudiant

Pour vous aider à assimiler les connaissances de cette matière incontournable en S, afin d’obtenir de bonnes notes à la fin du confinement et partir dans l’enseignement supérieur avec des bases solides, la rédaction de l’Etudiant a demandé à vos professeurs quelques conseils pour bien travailler depuis chez vous.

Premier conseil des professeurs que nous avons interrogés : s’appuyer d’abord sur les cours qu’ils vous envoient. "Et ne pas hésiter à nous solliciter", ajoute Armand Audinos, professeur de SVT au lycée du Grésivaudan, à Meylan (38). Même en visio ou par mail, sentez-vous libre d’interroger vos enseignants.

Lire ses cours et rédiger des fiches

Pour travailler tout seul, Armand Audinos invite à mobiliser "plusieurs mémoires". La mémoire visuelle, d’abord, en rédigeant des "fiches structurées, avec un code couleurs et des phrases claires". Sa collègue Pauline Pépin, du lycée Joliot Curie, à Nanterre (92), propose de construire ces fiches en trois colonnes : une première avec la notion à retenir ("qu’est-ce qu’un anticorps, par exemple"), une deuxième avec la définition, qui inclut un certain degré de détails ; et une troisième, que vous laissez vide.

"En cachant la deuxième colonne, les élèves doivent restituer la réponse, et mettre un ‘check’ dans la troisième colonne s’ils ont juste, ou une croix s’ils ont faux. Si à quelques jours d’écart, ils obtiennent trois ou quatre ‘checks’, alors la notion est a priori acquise", assure Pauline Pépin. Rédiger soi-même ces fiches, en y incluant si nécessaire des schémas, permet aussi de mieux comprendre son cours, en mobilisant la mémoire tactile. Enfin, en récitant son cours à soi-même ou à quelqu’un d’autre, vous recourez à votre mémoire auditive.

Lire aussi : Continuité pédagogique et confinement : des plateformes ouvrent leurs contenus gratuitement

Varier les supports

Les deux professeurs recommandent aussi de varier les supports. Vous pouvez d’abord lire votre cours sur l’ordinateur, puis rédiger vos fiches sur du papier. "Même si les vidéos des youtubeurs ne remplacent pas les cours, elles peuvent être un complément plus facile à digérer que de longues pages écrites", note Pauline Pépin. Parmi les chaînes souvent citées : Mathrix ou 10 minutes de SVT.

Et tant qu’à utiliser les ressources numériques, Armand Audinos rappelle que les éditeurs de manuels scolaires ont mis leurs collections en ligne : "Pour un même chapitre, vous pouvez consulter un autre livre que le vôtre. Si vous comprenez quand même les notions abordées, c’est bon signe."

Pour vous entraîner à de futurs contrôles, vous pouvez aussi faire des exercices. Certains vous sont donnés par vos professeurs, et vous pouvez aussi utiliser des annales. "Mais vérifiez la source de celles-ci, car elles ne sont pas toutes pertinentes", alerte Armand Audinos. Ces exercices vous servent à la fois à restituer vos connaissances, mais aussi à ne pas oublier la démarche expérimentale et la méthodologie d’exploitation des données.

Enfin, pour mieux travailler, les deux professeurs vous redonnent quelques règles de base : essayez de vous installer au calme et sur un espace dédié, de définir un planning pour votre journée, sans travailler à la dernière minute, et éteignez les téléphones, la musique, et tout ce qui pourrait vous distraire. "Mieux vaut travailler moins longtemps mais concentré, que plus longtemps et dissipé", conclut Armand Audinos.