En confinement, comment garder le cap vers le bac et le brevet ?

Par Thibaut Cojean, publié le 24 Mars 2020 - Mis à jour le 28 Avril 2020
6 min

PODCAST. Les lycées et collèges fermés et les examens écrits annulés, c'est votre moyenne de contrôle continu qui comptera dans la délivrance de votre bac ou de votre brevet. Dans ce contexte, continuer à travailler seul à la maison ressemble à un défi. Voici nos 4 conseils pour vous aider à vous organiser.

Voilà déjà plusieurs semaines que vous êtes confinés et obligés de travailler vos cours de la maison. Et si vous passez le bac ou le brevet, pas question de chômer : les épreuves écrites sont annulées, mais votre note sera déterminée à partir de vos moyennes au contrôle continu. Mais seul à la maison et sans les professeurs pour vous guider, comment réussir à se motiver à travailler ? L’Etudiant vous livre 4 conseils.

Lire aussi

1. Organisez votre espace et commencez par les matières que vous aimez

D’abord, il vous faut définir votre espace de travail. C’est par là qu’a commencé Elsa Cohen en 2018. Cette jeune lycéenne, qui avait cessé sa scolarité à la fin de la première, a tout de même passé son bac en candidate libre. "Il est essentiel d'avoir un espace dédié uniquement au travail, recommande-t-elle. Si on a la place, on peut définir un espace dédié à des tâches plus créatives, par exemple sur la table de la salle à manger." Dans tous les cas, "il ne faut pas hésiter à tester différentes organisations, jusqu'à trouver celle qui nous va".

Une fois votre espace de travail défini, à vous les révisions. Mais par quelle matière commencer ? "Par ce qu’on aime, pour se mettre au travail !", conseille simplement Jessica Hollender, psychopédagogue spécialisée dans l’accompagnement scolaire. Lorsque vous étudierez, suivez les conseils de vos professeurs. Même à distance, ils se tiennent disponibles pour vous aider et vous guider.

2. Soyez stratégiques : alternez les matières à travailler selon l'importance des coefficients

Lorsqu’elle préparait son bac, Elsa Cohen avait une approche plus stratégique : "Il y a plusieurs critères à prendre en compte : les coefficients des matières, l'appétence pour les matières et leur utilité dans notre vie et dans nos études futures". Ce n’est donc pas parce que vous commencez par les matières que vous préférez que vous pouvez laisser les autres de côté. Jessica Hollender suggère de "mettre une couche de que l’on aime pas entre deux couches de ce que l'on aime faire".

Par ailleurs, "si vous n’aimez pas le fond, essayez d’aimer la forme". Autrement dit, prenez plaisir à travailler un sujet qui vous ennuie. Pour cela, "soyez créatifs : utilisez des couleurs, des post-it, chantez vos cours, etc."

Si ces conseils sont valables à tous les niveaux, la quantité de travail que vous allez fournir dépendra également de vos échéances. Bonne nouvelle pour les élèves de troisième, "l’objectif n’est pas le brevet, mais la poursuite des enseignements", considère Jean-Luc Simon, proviseur du lycée Victor Daubié à Plouzané (29). En effet, "le brevet n’est pas déterminant pour entrer en seconde". Pas de stress donc, vous pouvez concentrer en priorité vos efforts sur vos cours sans craindre les conséquences sur votre scolarité.

3. Définissez des objectifs atteignables et accordez-vous des récompenses

Pour les candidats au bac, en revanche, les enjeux ne sont pas les mêmes. Le bac est indispensable à la poursuite d'études dans l’enseignement supérieur et vous devez vous donner les moyens de le décrocher. Avant de vous lancer dans de longues heures de révisions, Jessica Hollender conseille de ne pas vous fixer d'objectifs trop ambitieux, mais d’y aller par étapes. "Il faut diviser l’objectif final en petits objectifs. Pour gravir l’Everest, les alpinistes vont de camp de base en camp de base."

Entre chaque période de travail, pour garder votre motivation, prenez le temps d’observer ce que vous avez accompli jusque-là. "Soyez fiers d’avoir travaillé pendant une, deux ou trois heures de suite et accordez-vous des récompenses", recommande la psychologue. En guise de récompense, faites vous plaisir en faisant ce que les révisions vous empêchaient de faire : une partie de jeux vidéo, un court épisode de série, un peu de 'chat' avec vos amis, etc.

Lire aussi

4. Restez concentrés et connectés pour échanger sur votre travail à la maison

Afin de rester efficace pendant vos périodes de travail, vous devez aussi favoriser votre concentration. "La musique sans paroles permet de se concentrer aussi efficacement que le silence, se souvient Elsa Cohen. En revanche, le bruit de fond, que ça soit la télévision ou des discussions entre des personnes, gêne la concentration…"

Surtout, n’oubliez pas les pauses ! "Bougez un petit peu, toutes les 30, 40 minutes, en sortant si possible ou en allant d’une pièce à l’autre pour ceux qui sont en appartement", conseille Jessica Hollender, et buvez de l’eau. C’est un conducteur électrique qui favorise les connexions neuronales, très efficace en cas de petite fatigue."

Enfin, n’oubliez pas que même seul à la maison, vous avez la possibilité de travailler en groupe. "C'est essentiel d'avoir un proche avec qui on peut échanger sur ses cours, que ça soit un membre de sa famille, un autre élève ou un professeur", confirme Elsa Cohen. Les applications et sites ne manquent pas. Messenger, WhatsApp, Skype, Discord et autres outils de messagerie vous permettront de rester connectés, de travailler avec vos amis et même de vous challenger les uns les autres afin de rester efficace.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !