Combattant de la logistique

Défense, sécurité, armée
Niveau d'études nécessaire
Aucun
Salaire moyen
1 362 € nets (logé et nourri en régiment)
Sommaire du secteur

Description

Secteur Défense, sécurité
Niveau d’études minimal Aucun
Alternance Non
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant 1 362 € nets (logé et nourri en régiment)

Description

Parmi les métiers logistique, les combattants de la logistique sont des soldats spécialisés dans la conduite des engins militaires. Ils peuvent remplir de nombreuses missions comme pilote de super poids lourds, pilote de grues, citernier tactique, conducteur de chariots élévateurs, ou encore technicien portuaire.

En fonction de son affectation, le combattant de la logistique (homme ou femme) est amené à suivre la formation initiale de spécialiste qui inclut, pour le transport logistique, les permis véhicule léger, poids lourds, super poids lourds, la formation d’adaptation de pilote d’ensemble porte-blindés (les véhicules qui servent à transporter les engins et chars du champ de bataille), la qualification en transport de marchandises dangereuses, ou encore le module spécialisé de conducteur poids lourds d’unité de transport (régiment du train).

Une fois formé, il assure des missions de logistique et de ravitaillement aux commandes de différents engins de transport, sur n’importe quel terrain, en France comme en opération extérieure, au sein d’une équipe ou de façon isolée en fonction des besoins. Mais ses missions ne s’arrêtent pas au pilotage d’engins. Il est responsable de l’arrimage du chargement, il est amené à transporter des matières dangereuses, à organiser le stockage du fret dans les entrepôts de l’armée de Terre, à reconnaître et surveiller les itinéraires des véhicules, à décharger un avion C-160-Transall, etc. Les combattants de la logistique sont au service des autres soldats, pour la réussite de la mission.

Sa formation

Diplôme type CAP/BEP ou bac appréciés mais non obligatoires. Le permis B est recommandé.

Ses compétences

Il aime le travail en équipe mais sait travailler en toute autonomie. Soucieux de sa sécurité et de celle des autres, il est appliqué et rigoureux.

Et après ?

Engagé en tant que soldat de deuxième classe, le combattant de la logistique deviendra soldat de première classe au bout de 6 mois, puis caporal au bout de 2 ans de service et caporal-chef au bout de 4 ans.

 

Autres témoignages