Fiches métiers : Défense, sécurité, armée

Défendre les autres, les protéger, c’est vous tout craché ? Vous êtes intéressé par le secteur de la Défense, de la sécurité et de l’armée ? Découvrez un large choix de métiers qui s’exercent sur le terrain, parfois loin de chez soi, mais toujours avec un grand sens du travail en équipe. Nos fiches métiers détaillent, en plus des principales missions quotidiennes et des qualités nécessaires pour les exercer, le niveau d’études requis, les formations pour y accéder et le salaire moyen des débutants.   

Métiers du secteur

Description

Le secteur de la défense, de la sécurité et de l'armée : pourquoi pas moi ?

Le secteur de la défense embauche. Chaque armée mène régulièrement de grandes campagnes de recrutement. Les profils recherchés sont très variés. Vous aurez le choix entre l’armée de l’air, l’armée de Terre, la Marine, la gendarmerie, ou la police. Notons néanmoins que face au développement du renseignement informatique, devenu une priorité stratégique, les candidats diplômés en télécoms, réseaux ou sécurité informatique sont particulièrement recherchés.

 

Surveiller, défendre, combattre, c’est votre passion ? Les jeunes à des niveaux d’études très variés, du CAP au bac+8, voire plus, sont les bienvenus.

Voir aussi : Test : Quel métier de l'armée de Terre est fait pour moi ?

Quels sont les métiers de la défense, de la sécurité, et l'armée ?

L’armée de Terre propose plus de 400 métiers, l’armée de l’air une soixantaine, la Marine plus de 50, bref, de quoi trouver son bonheur pour ceux qui souhaitent s’engager. De nombreux métiers sont identiques à ceux exercés dans le civil : pompier, médecin, technicien informatique, pilote (d’hélicoptère ou d’avion de chasse), météorologue, gendarme (il dépend en effet du ministère des Armées). Mais il y également la possibilité de devenir policier (fonction rattachée au ministère de l’Intérieur). D’autres métiers de l’armée sont moins connus : fusilier marin, combattant de la logistique, spécialiste de la logistique aéroportée… De quoi satisfaire celles et ceux qui aiment l’action, qui sont prêts à travailler en zones sensibles à l’autre bout du monde et ne craignent pas de partir plusieurs mois en mission.

Quels sont les salaires dans les secteurs de la défense, de la sécurité et de l'armée ?

Dans l’armée, les rémunérations, appelées soldes, sont souvent inférieures au Smic en début de carrière et évoluent selon une grille très précise qui prend en compte le grade et l’ancienneté. Mais de nombreuses primes s’ajoutent et tiennent compte de la situation familiale (célibataire, marié, avec ou sans enfants), des départs en missions, etc. Les policiers, eux, sont rémunérés environ 1.800 € en début de carrière.

Quelles études pour travailler dans la défense, la sécurité et l'armée ?

Les jeunes qui s’engagent volontairement dans l’armée (EVAT) sont d’abord recrutés en tant que militaires du rang, pour apprendre les fondamentaux du métier de soldat. Leur diplôme détermine leur grade et la durée de leur formation. Sans le bac, les soldats sont formés dans un centre de formation initiale. Avec le bac, ils rejoignent une école de sous-officiers. Avec un bac+2, ils entrent dans une école d’officiers. Une fois leur formation militaire achevée, ils s’inscrivent dans une école de spécialité pour y apprendre un métier. À noter que les élèves sont rémunérés durant leurs études. Pour devenir officier de police, il faut être titulaire d’un bac+3, réussir un concours, à la suite duquel est dispensée une formation de 18 mois.

 

Vous souhaitez vous former aux métiers de la défense, la sécurité et l'armée ? Retrouvez toutes les informations dans notre fiche dédiée aux études dans le secteur de l'armée

Autres témoignages