Fiche métier : Chef(fe) d’équipe maintenancier(ère)

Défense, sécurité, armée
Niveau d'études nécessaire
bac ou diplôme équivalent
Salaire moyen
1.450 € net (logé et nourri + primes)
Sommaire du secteur

Description

Secteur Défense - Sécurité - Armée
Niveau d’études minimal

Bac ou diplôme équivalent

Alternance Non
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant mensuel 1.450 € net (logé et nourri en régiment + primes)

Que fait un(e) chef(fe) d’équipe maintenancier(ère) ?

C’est une fonction double où le chef d’équipe maintenancier est à la fois manager et contrôleur. Manager parce qu'il gère une équipe de mécaniciens opérant sur plusieurs types de véhicules de l’armée de terre, en atelier ou sur le terrain ; ce qui implique des qualités de leadership, d’écoute et de planification. Contrôleur parce qu'il assure la vérification du travail de ses équipes pendant les interventions puis à la fin de chaque réparation ou entretien courant pour en garantir la conformité. Véritable technicien de maintenance en chef, il définit et distribue les tâches. Grâce à lui, le travail avance ! À noter que dans cette fonction, les missions et opérations extérieures sont nombreuses.

Quelles sont les compétences du (de la) chef(fe) d’équipe maintenancier(ère) ?

Être méthodique, organisé, dynamique, faire preuve d’autonomie et montrer un grand esprit d’équipe.

Quelle est la formation du (de la) chef(fe) d’équipe maintenancier(ère) ? 

Le métier est ouvert à tous, même à ceux qui n’auraient jamais fait de mécanique. La raison ? L’armée de terre forme ses recrues de A à Z. Le chef d’équipe maintenancier reçoit d’abord une formation initiale de huit mois à l'École des Sous-Officiers (ENSOA) de Saint-Maixent, puis il est formé à Bourges, à l’École du matériel de l’armée de terre.

Après la formation, il peut intervenir sur tous types de véhicules ; les matériels de détection électromagnétique (radars) de postes de tir missile antichar, de brouillage et de guerre électronique ; les matériels optique et optronique (systèmes de vision nocturne, lunettes de tir de précision…) ; ou encore les matériels d’armement de petit et de gros calibre, les tourelles de chars ou de véhicules blindés, comprenant des systèmes hydrauliques et électroniques de haute technicité.

L’armée de terre propose aux chefs d’équipe maintenanciers un parcours professionnel clair et la perspective d'une évolution régulière par la montée en grade et l'acquisition de nouvelles qualifications. Une fois en poste, il est possible d'évoluer régulièrement à travers une autre spécialité de l'armée de terre.

Pour préparer votre orientation, consultez aussi notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.

 

Explorez les parcours possibles

Découvrez les métiers au service des autres

Onisep Didask L'Etudiant

Autres témoignages