Le traducteur expert a un rôle d’interprétariat. Il assure la traduction de langues étrangères devant la justice.
Traducteur expert // © Adobe Stock

Fiche métier : Traducteur(trice) expert(e)


Ce professionnel, qui est traducteur avant d’être expert, est assermenté auprès d’une cour d’appel ou de la Cour de cassation, qui le sollicitent pour traduire certains documents de langues étrangères. Sa particularité ? Il fournit une traduction conforme et officiellement reconnue en France. Il a un véritable rôle d'interprétariat.


On l'appelle aussi

Collaborateur(trice) occasionnel(le) de service public • Auxiliaire de justice.


Chiffres clés

Niveau d'études
Bac+4/5
Niveau de salaires
de 1€ à 2€
Recrutement / Embauche
Faible
Volume d'emplois
Faible

Explorer les parcours possibles

Les questions fréquentes

Quelles sont les missions du (de la) traducteur(trice) expert(e) ?

Quelles sont les missions du (de la) traducteur(trice) expert(e) ?

Elles sont de deux natures : intervenir pour le ministère de la Justice et ses entités associées (police nationale, police aux frontières, police ferroviaire…), mais également auprès du public pour assurer la traduction de documents divers en langues étrangères dans un cadre officiel, lors d’actes notariés, par exemple. Le traducteur expert maîtrise toutes les subtilités linguistiques de la langue cible dans laquelle il traduit et de la langue source dont il part pour sa traduction. 

Quels types de documents traduit le (la) traducteur(trice) expert(e) ?

Quels types de documents traduit le (la) traducteur(trice) expert(e) ?

Quelles sont les obligations du (de la) traducteur(trice) expert(e)?

Quelles sont les obligations du (de la) traducteur(trice) expert(e)?

Quel est le salaire du (de la) traducteur(trice) expert(e) ?

Quel est le salaire du (de la) traducteur(trice) expert(e) ?

Études conseillées

Quel parcours pour devenir traducteur expert ?

L'expert suit le même parcours que le traducteur, à bac+5. Sa collaboration avec la justice exige quelques années d’expérience et de bonnes connaissances en droit.

Bac+5

Pour se spécialiser, notons que l’ESIT, l’École supérieure d’interprètes et de traducteurs, délivre un DU de traducteur-interprète judiciaire accessible aux titulaires d’une licence ou d’un diplôme de traducteur ou d’interprète. Il existe également des masters. Citons le master mention langues étrangères appliquées spécialité traduction et terminologie juridiques et financières à la Sorbonne-Nouvelle (Paris) ou encore le master mention traduction et interprétation parcours traduction économique et juridique à Cergy-Pontoise (95). À noter : l’association AFFUMT regroupe une vingtaine de formations universitaires spécialisées dans la traduction.
  • Public

DU traducteur-interprète judiciaire

Ecole supérieure d'interprètes et de traducteurs - Paris (75)

Annuaire des formations

Découvrir les formations disponibles

C'est fait pour moi si...

  • J'ai le souci du détail
  • J'aime être autonome
  • Je sais communiquer
  • Je suis organisé
  • Je veux faire un métier utile

Liens utiles

Traducteur(trice) expert(e)

Les articles en lien avec "traducteur(trice) expert(e)"

Les métiers du même secteur

Partagez sur les réseaux sociaux !