Fiches métiers : Langues

Quels métiers exercer avec les langues ? Découvrez-le à travers nos fiches métiers. Elles détaillent pour vous les principales missions quotidiennes et les qualités nécessaires pour les exercer, mais aussi le niveau d’études requis, sans oublier les formations pour y accéder et le salaire moyen des débutants.

Métiers du secteur

Description

Le secteur des langues : pourquoi pas moi ?

Dans de nombreux domaines il est possible d’utiliser une ou plusieurs langues au quotidien : du tourisme à l’import-export, en passant par les métiers traditionnels de la traduction et de l’interprétariat ou encore les métiers de l’enseignement. Si l’anglais, l’espagnol, l’allemand, l’italien, etc. font partie des langues les plus étudiées, maîtriser des langues plus rares  permettent de travailler dans un contexte international (entreprise commerciale ou institutions internationales).

Quels sont les métiers du secteur des langues ?

Le métier de traducteur est souvent spécialisé et s’exerce en indépendant, en entreprise, dans la fonction publique, voire dans l’armée (traducteur technique, littéraire, expert, de la fonction publique…). Le métier de terminologue, peu connu, n’en est pas moins utile en mêlant compétences linguistiques et sociologie ou spécialisation technique. L’interprète est davantage tourné vers la traduction simultanée, tandis que d’autres croiseront leur passion des langues et du commerce en devenant assistant commercial, assistant trilingue ou assistant export. Pour d’autres encore, les langues peuvent être mixées avec le tourisme et les voyages (guide-conférencier, guide-accompagnateur), ou encore l’enseignement (professeur de langue).

Quels sont les salaires dans les métiers des langues ?

Les rémunérations sont très variables notamment parce que les trois quarts des traducteurs exercent comme indépendants. Elles fluctuent selon l’expérience, la notoriété, la spécialisation. Un traducteur ou un interprète débutant peut gagner entre 2.000 et 3.000 € brut par mois. Dans le tourisme, le salaire d’un guide-conférencier ou accompagnateur débute au Smic*. Dans le commerce et l’import-export, le salaire varie en fonction de la taille de l’entreprise et oscille entre 2.000 et 3.000 € brut, auxquels s’ajoutent souvent des primes et des commissions. Les professeurs de langues débutent souvent au Smic* mais leur salaire évolue tous les ans suivant une grille indiciaire précise.

* Environ 1600 € brut.  

Quelles études pour travailler dans le secteur des langues ?


Du bac+3 au bac+5, les études de langues s’effectuent à l’université ou dans une école spécialisée. Les licences universitaires en LEA (langues étrangères appliquées) ou LLCER (langues, littératures, civilisations étrangères et régionales), permettent de rejoindre un master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) et de passer ensuite le concours du Capes de langues pour pouvoir enseigner en collège ou en lycée.

Les écoles spécialisées les plus connues sont l’Esit (École Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs), l’Isit (Intercultural School) ou encore l’Estri (École Supérieure de Traduction et Relations Internationales).

Vous souhaitez vous former aux métiers des langues ? Retrouvez toutes les informations dans notre fiche dédiée aux études dans le secteur des langues.

Pour quel métier êtes-vous fait(e) ? Identifiez votre profil-type et découvrez vos prédispositions à toute une gamme de métiers !

Autres témoignages