Conseiller(ère) principal(e) d’éducation

Enseignement
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Enseignement
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé Général
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Les élèves le voient surtout comme le “grand méchant loup” qui sanctionne les retards et les entorses au règlement. Mais le CPE (conseiller principal d’éducation) est en réalité une pièce maîtresse dans le fonctionnement des collèges et des lycées.

Certes, il veille à ce que l’ordre règne dans l’établissement et à ce que les élèves soient assidus. Pour l’assister dans cette mission, il peut compter sur les surveillants. Mais il intervient aussi sur le terrain social et pédagogique. Des élèves veulent créer un journal ou monter un club d’échecs ? Il les aide à trouver une salle, un financement…

Il est régulièrement en contact avec les professeurs, les familles et le chef d’établissement. Son objectif : rendre la vie de l’établissement paisible et propice à l’apprentissage.

Ses compétences

Organiser, surveiller, communiquer, défendre.

Sa formation

Le concours de recrutement des CPE est ouvert aux étudiants inscrits en master MEEF (métiers de l’enseignement de l’éducation et de la formation) dans une ESPE (école supérieure du professorat et de l'éducation).

Les épreuves d'admissibilité du concours ont lieu en fin de M1 et celle d’admission en fin de M2. Les places sont chères : 340 postes offerts au concours externe en 2016 pour 7.840 candidats !

 

Autres témoignages