Traducteur(trice) expert(e)

Langues
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
variable
Sommaire du secteur

Description

Secteur Langues
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé L, ES
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant Variable

Agréé par la Cour de cassation ou les cours d’appel, le traducteur expert est chargé de la transcription en français de textes administratifs (diplôme d’université, acte de mariage ou de naissance…) rédigés dans une langue étrangère. On le sollicite également pour traduire oralement les propos de personnes ne parlant pas le français et confrontées à l’appareil judiciaire. Il travaille généralement en free-lance et est rémunéré au contrat.

Ses compétences

Traduire, écrire.

Sa formation

Il suit le même parcours que les traducteurs.

Pour une vraie spécialisation, l’ESIT, à Paris, délivre un DU de traducteur-interprète judiciaire accessible aux titulaires d’une licence ou d’un diplôme de traducteur ou d’interprète.

Il existe également un master pro traduction et terminologie juridiques et financières à la Sorbonne-Nouvelle (Paris) et un master pro traduction économique et juridique à Cergy-Pontoise (95).

L’exercice de ce métier couronne une carrière professionnelle et exige de bonnes connaissances en droit, en économie ou dans une autre spécialité.

 

Autres témoignages