1. Bac 2015 : le top 9 des voisins pénibles à l'écrit
En bref

Bac 2015 : le top 9 des voisins pénibles à l'écrit

Envoyer cet article à un ami

Entre celui qui ne fait que gratter, celle qui passe son temps à manger et celui qui n'arrête pas de soupirer, il n'est pas toujours facile de rester concentré pendant les épreuves du bac ! Revue des pires voisins que l'on ne vous souhaite pas.

#1. Le stressé

"Sartre, c'est bien l'existentialisme ?", "C'est quand déjà la chute du mur de Berlin ?", "T'as révisé le cours sur la géothermie ?", "T'as compris quelque chose au logarithme népérien ?", "C'est qui Sartre ?", "Je n'ai jamais entendu parler de la géothermie", "C'est qui Népérien ?", "OMG ! C'est la fin du monde, je vais rater mon bac !"... Ça vous parle ?




#2. Mister Parfait

Il s’est mis sur son 31. Sur sa table, tous ses crayons sont rangés par ordre de couleur, sa règle est bien parallèle à l’horizontale de sa table et le bout de son stylo bleu n’est pas machouillé ! Vous, votre Tipex est à moitié vide, votre règle est cassée en deux et vous n'avez plus qu’une cartouche d’encre pour remplir deux copies doubles. Heureusement que la trousse ne fait pas le bachelier.




#3. La belle gosse

Jalousée par les filles, adulée par les garçons, la belle gosse de la classe joue les trouble-fêtes lors du bac. Bombe fatale : ses cheveux sont tellement brillants qu'ils aveuglent le jeune homme installé derrière elle, son parfum de rose tubéreuse donne le tournis à sa voisine de gauche, son décolleté a fait perdre l'esprit à son voisin de droite.




#4. Le surdoué

Le sujet à peine donné, il empoigne son stylo et commence à noircir son brouillon. Pendant que les autres travaillent sur leur introduction, il entame déjà la deuxième sous-partie de son grand II/. Bien évidemment, il est le premier à rendre sa copie, 40 minutes avant la fin de l'épreuve. C'est sûr, il avait un moteur dans la main.




#5. Le glouton

Contrairement à la moitié de la classe, lui a pensé à apporter quelques petites choses à grignoter. Paquet de chips, sucettes, soda... Sa table, c'est le paradis de la junk food et l'enfer pour ses voisins. Crisp, Slurp, Pchitt ! À l'épreuve "manger en silence", il obtient la note de 0/20.




#6. Le souffleur

"Pssit, pssit, t'as pas un stylo rouge ?", "Stoplé, tu peux me prêter ta règle ?", "T'as mis quoi à la question 1 ?". Dès que l'examinateur a le dos tourné, il en profite pour poser une ou deux, voire plusieurs questions discrètement. Déconcentration assurée !




#7. Le “no stress”

Depuis 2 heures, il observe sereinement ses camarades en train de convulser sur leur copie. Pensif, il machouille son stylo en admirant les pigeons qui roucoulent sur le rebord de la fenêtre. Sa feuille est d'un blanc immaculé. Il ne lui reste que 20 minutes pour répondre à la question suivante : "À quoi sert-il d'angoisser ?"




#8. Le bizarre

Très, très étrange que cette famille de voisins. Tapis souvent dans un recoin de la salle d'examen, il guette le moindre fait et geste, fait des trucs bizarres avec sa bouche et dévisage quiconque ose se retourner vers lui. "Pourquoi il me regarde comme ça, celui-là ? C'est flippant à la fin !"




#9. L'agitateur

Il est complètement "pump it up". Même le jour du bac, il n'arrive pas à tenir en place. Il a besoin de bavarder avec son voisin, de rigoler pour un rien, de souffler toutes les 5 minutes ou de faire semblant de dormir en lâchant d'assourdissants ronflements. S'il détend habituellement l'atmosphère, par pitié faites-le taire !


Les étudiants du master de journalisme de l'université de Cergy-PontoiseLes étudiants (re)passent le bac avec la rédac' de l'Etudiant !
À l'occasion du bac 2015, l'Etudiant a ouvert grand ses portes à 10 étudiants du master de journalisme de l'université de Cergy-Pontoise. Enquêtes, vidéos, reportages photos, revues de tweets... aux côtés de la rédaction, ils couvrent l'événement et vous conseillent pour réussir l'étape avec brio.
Qui sont-ils ? Inès, Mathilde, Laura, Maxime, Christophe, Anton, Romain, Louise, Elise, Pauline.

Si vous voulez tout savoir sur le bac cuvée 2015, lisez-les !