1. Bac 2015 : Les oraux de français, c’est fini !
Décryptage

Bac 2015 : Les oraux de français, c’est fini !

Envoyer cet article à un ami
L'oral de français est terminé pour Arthur, en première STI2D Architecture et Construction au lycée Saint-Gatien (Joué-lès-Tours). // © Photo fournie par le témoin
L'oral de français est terminé pour Arthur, en première STI2D Architecture et Construction au lycée Saint-Gatien (Joué-lès-Tours). // © Photo fournie par le témoin

Le bac de français est fini et c’est avec joie que les élèves de premières profitent des vacances. Retour sur l’oral avec Arthur, Alexis, Sophie et Léa.

Arthur, 18 ans, en première STI2D Architecture et Construction au lycée Saint-Gatien (Joué-lès-Tours).

Comment vous sentez-vous maintenant que l'oral de français est passé ?

"Je suis soulagé ! Je me suis quand même posé des questions sur ma prestation mais je pense que je me suis débrouillé. J'avais peur de tomber sur un poème et en regardant ma feuille, j'ai découvert un poème de Baudelaire, "Le Vampire". Je ne me suis pas déstabilisé et j'ai surtout parlé de l'argumentation du poète."

Quel a été le meilleur moment de l'oral ?

"L'entretien avec l'examinateur a été très agréable. J'ai parlé des addictions de certains poètes, notamment pendant le courant romantique, des faiblesses de l'homme et des moyens de communiquer avec autrui. J'aime beaucoup la psychologie et ce fut pour moi l'occasion de citer Sénèque, Rimbaud ou Deleuze, des auteurs que j'apprécie particulièrement."

Quel a été le pire moment de l'oral ?

"Il se trouve que pendant mon entretien, une personne est entrée dans la salle et s'est mise à discuter avec le professeur. Cela a été déstabilisant puisque j'ai dû me concentrer à nouveau pour reprendre mon explication."

 

Alexis, 16 ans, en première S, au lycée de Grand-Air (La Baule-Escoublac).

Comment vous sentez-vous maintenant que l'oral de français est passé ?

"Je n'ai pas stressé avant l'épreuve, ni même pendant, je suis sorti serein et je peux maintenant profiter de mes amis et du soleil. Je suis un passionné de voile, à peine sorti de la salle, j'étais en train de naviguer !"

Quel a été le meilleur moment de l'oral ?

"J'ai eu beaucoup de chance puisque je suis tombé sur "les Lettres Persanes" comme je l'espérais. J'étais donc à l'aise et ma question préférée a été : 'Pensez-vous que "les Lettres Persanes" sont encore d'actualité ?'. J'ai établi un parallèle entre la révolte des Persans et les révolutions arabes de 2011 : j'ai aimé pouvoir lier passé et présent grâce à la littérature."

Quel a été le pire moment de l'oral ?

"Honnêtement, je n'ai aucun mauvais souvenir de mon oral et rien d'incommodant ne m'est arrivé."

 

Sophie, 15 ans, en première ES, dans l'établissement Sainte-Marie-de-Neuilly (Neuilly-sur-Seine).

Comment vous sentez-vous maintenant que l'oral de français est passé ?

"Lorsque je suis sortie de l'épreuve, j'étais tout simplement soulagée. J'ai dû étudier la Lettre 24 des "Lettres Persanes" dont le plan est assez simple. Maintenant, je suis en vacances et j'ai déjà jeté mes cours de français !"

Quel a été le meilleur moment de l'oral ?

"J'ai adoré le moment où l'examinateur m'a demandé quel était mon texte préféré. Pendant l'entretien, il s'agit du seul instant où un vrai échange s'instaure peu à peu. J'ai parlé de "Rhinocéros" écrit par Ionesco. Il s'agit d'une œuvre contemporaine et d'un genre nouveau. Il est vrai que nous ne savons pas comment en parler au premier abord, mais il s'agit d'une pièce absolument riche et j'en parle avec passion."

Quel a été le pire moment de l'oral ?

"Mon texte préparé, mes notes prises avec plus ou moins de soin, je me suis levée pour rejoindre la table de l'entretien. Là ce fut le carnage : toutes mes feuilles sont tombées par terre, ma trousse s'est renversée et j'ai failli tomber ! Une vraie scène comique ! J'ai tout ramassé rapidement et voilà que je me suis retrouvée à commencer mon analyse de texte... sans note sous les yeux. Après avoir légèrement improvisé mon introduction, j'ai tout de même retrouvé mon plan."

 

Léa, 16 ans, en première S, au lycée François Mansart (Saint-Maur-des-Fossés).

Comment vous sentez-vous maintenant que l'oral de français est passé ?

"En sortant de la salle d'examen je me suis sentie heureuse et soulagée. J'ai discuté avec les personnes qui attendaient leur passage à l'extérieur, puis j'ai dû faire un compte-rendu détaillé de mon oral à mes parents. Je ne pense pas avoir une note incroyable mais j'ai aimé le texte et c'est l'essentiel."

Quel a été le meilleur moment de l'oral ?

"J'ai apprécié la seconde de folie qui m'a traversée lorsque j'ai découvert que je devais commenter un poème de Victor Hugo, "Chanson". J'avais étudié ce texte en début d'année et je m'en souvenais encore très bien. J'ai ensuite analysé la représentation personnelle qu'un poète peut avoir de lui-même : Baudelaire ou Corbières sont des auteurs que j'ai adorés et la perspective de l'entretien m'a plu."

Quel a été le pire moment de l'oral ?

"L'oral s'est bien passé. Toutefois, je pense que les deux heures d'attente avant d'entrer en salle ont été très lentes."