1. Quel(s) métier(s) pour Prune, en terminale ES ?
Coaching

Quel(s) métier(s) pour Prune, en terminale ES ?

Envoyer cet article à un ami
Elle hésite entre le droit et le management // © Olivier GUERRIN pour L'Étudiant
Elle hésite entre le droit et le management // © Olivier GUERRIN pour L'Étudiant

Prune a choisi un bac ES pour l'ouverture sur le monde et elle aime vraiment le programme de la filière économique et sociale. Après sa terminale, elle souhaiterait s'orienter vers le droit ou le management dans le commerce.

Son parcours scolaire

Prune a d'abord hésité avec le bac S mais ce n'était pas facile pour elle en sciences. "La découverte des SES [sciences économiques et sociales] m'a beaucoup plu, l'enseignement est proche de l'actualité", précise la jeune fille : "J'ai choisi la spécialité maths par goût pour cette matière."

Située dans les dix premiers de sa classe en première, elle a obtenu une moyenne générale de 13, avec de bons résultats en histoire, économie et allemand (LV2). Elle a des points d'avance au bac : 11 à l'écrit et 15 à l'oral de français aux épreuves anticipées, 16 en sciences comme en TPE.

L'année de terminale a bien démarré malgré un rythme d'apprentissage "plus rapide", souligne Prune. Avec 13 de moyenne au premier trimestre, elle a eu les encouragements. Allemand, anglais, histoire et maths sont ses matières fortes... Ses bulletins soulignent une bonne participation, un fort investissement. Ses matières préférées : l'économie, l'histoire, la philosophie et les maths : "La philo me plaît ! Il ne s'agit pas d'apprendre mais de comprendre", explique Prune.

Sa personnalité

Avec le sens de l'initiative, Prune prend les choses en main lors des travaux de groupe et des exposés : "Je fais le plus gros. Je suis sûre comme ça que c'est bien fait." Une capacité à l'action qui s'allie à un esprit stratégique : elle sait anticiper !

Prune aime apprendre et raisonner : "J'aime chercher pour mieux maîtriser le sujet. Je suis une bosseuse", souligne-t-elle. Elle aide volontiers les autres. Spontanée, elle a le contact facile : "Faire un exposé devant la classe ou en groupe ne m'impressionne pas." Elle aime être sur le terrain.

Active et créative, elle a fait pendant sept ans du piano. Elle cuisine. Elle fait aussi de l'athlétisme, notamment de la course. Et elle aide un parent sur les marchés, le samedi : "Cela a développé mon goût du commerce et du relationnel."

Lire aussi : Pour quelles études êtes-vous fait(e) ?

Les filières du droit et de la fiscalité

Les études juridiques pourraient correspondre au projet de Prune. Son goût pour la philosophie, les mathématiques et l'histoire sont des bons indicateurs. Allier droit, économie et gestion, et cibler le secteur judiciaire pourraient lui plaire. Quelques pistes de formations.
- Les doubles licences droit-économie droit-gestion, par exemple, la licence droit économie-gestion de l'université Grenoble-Alpes (38, 26) ou la double licence droit et économie de Paris 1-Panthéon-Sorbonne, celle d'Évry (91), de Paris 13 (93)...
- La double licence droit et langues, option juriste trilingue d'affaires, de l'université Grenoble-Alpes (38).
- La licence multilingue, droit international et européen, de l'Institut catholique de Lille (59).
- La CPGE ENS Rennes D1, classe préparatoire aux grandes écoles, droit et gestion, à caractère juridique, qui combine licence de droit à l'université et classe préparatoire au lycée.
- Les doubles diplômes en droit des écoles de commerce, comme celui proposé, par exemple, à Skema Business School.
- Les masters de fiscalité, droit des affaires.
- Le DJCE, diplôme de juriste conseil en entreprise.

Les filières du management des organisations

Le management pourrait convenir à Prune. Elle pourrait commencer par une classe préparatoire en économie ou une école de commerce postbac, puis viser des fonctions commerciales, la finance, le marketing ou les ressources humaines. Quelques formations, susceptibles de l'y conduire.
- La CPGE ECE, classe préparatoire aux grandes écoles économique et commerciale, option économique.
- La CPGE ENS Cachan D2, économie et gestion, à caractère économique, qui associe licence d'économie gestion à l'université et classe préparatoire au lycée.
- Les licences d'économie-gestion.
- Les écoles de commerce postbac, en trois, quatre ou cinq ans, par exemple les écoles du concours Accès (ESDES, IÉSEG, ESSCA) ou du concours Sesame (huit écoles : BBA La Rochelle Business School, BBA ESC Troyes, CESEM-Neoma Business School Reims, Global BBA ESSEC, EPB international-Kedge Business School, Bordeaux, EM Normandie, ESCE Paris Lyon, IPAG Paris-Nice).
- Les BBA (Bachelor of Business Administration), programmes postbac en quatre ans des écoles de management du concours PASS, tournés vers l'international.

 

Faites votre bilan personnalisé et recueillez des conseils grâce à
Coaching Orientation by l'Etudiant