Boîte à outils

Candidat au bac : et si vous habitiez chez un enseignant ?

publié le 07 novembre 2013
2 min

Au sein d'une famille, chez un prof, dans une école étrangère… les organismes de séjours linguistiques proposent diverses formules d’hébergement. Laquelle correspond le mieux à votre profil ?

Si vous avez envie de faire des progrès très rapidement, rien ne remplace l’hébergement chez un professeur avec cours particuliers intensifs (la formule est baptisée “one-to-one”). Mais attention, au-delà de la matinée de travail, le prof n’est plus tenu de s’occuper de vous. Si vous êtes dans une famille, tant mieux, mais si vous vous retrouvez chez un enseignant à la retraite ou dans une maison vide la plupart du temps, vous risquez de ne rien faire l’après-midi !

"Réfléchissez bien avant de choisir ce type de séjour : il ne convient pas à tous les types de caractère. Par exemple, une personne très extrovertie se sentirait mieux dans un groupe d’étudiants qu’en tête-à-tête avec le professeur de langue", prévient Kseniya Yasinka, déléguée général
e de l'UNOSEL (Union nationale des organisateurs de séjours éducatifs, linguistiques et de formation en langues).


Le "one-to-one"

Cette formule peut être profitable l’année du bac pour booster la matière. Mais implique d’être curieux et débrouillard, pour aller visiter, de sa propre initiative, un musée ou un quartier. Sans oublier de partir avec un peu d’argent de poche ! À noter, quelques organismes commencent à proposer des séjours one-to-one avec activités, comme CLC.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !