Brevet 2022 : pour les collégiens, le français "cava"

Par Ariane Despierres-Féry, publié le 30 Juin 2022
3 min

Les 2007 passent le brevet 2022. En "experts" des réseaux sociaux, dès la sortie de l’épreuve de français, ils ont partagé leur ressenti. Car c’est bien connu, les épreuves soudent les communautés, et ceux qui les vivent simultanément.

Après l'épreuve de français du brevet ce jeudi matin, la vie reprend sur les réseaux sociaux. Il y a ceux plutôt satisfaits de leur copie. "Sava j’ai réussi", "Sava je pensais j’avais fait pire" ou "Ca va G bon" et "en vrai cava", "C bon j’ai réussi", commentent ces collégiens sur la chaîne YouTube de l'Etudiant. Ou exprimé en anglais et par analogie aux jeux vidéo par le fameux "Gg" ou "Good game" ("Bien joué", NDLR), voire en arabe "Al hamdoulilah" guys.

D'autres croisent les doigts en espérant que la correction sera tolérante : "Yes quasi tout bon, plus qu’à espérer une note cool à la rédaction…"

Lire aussi

"Ouffff", et maintenant les maths

Il y a ceux qui sortent soulagés, "Ouffff", mais pensent à la prochaine épreuve, avec appréhension, "Je pense que tous les 3e qui ont pensé au corrigé en ligne viennent de se mettre une autre couche de stresse pour les maths comme moi". Réponse : "Oui…".

Les déçus se réconfortent en partageant leur ressenti avec humour. "Bizarre, j’ai aucune bonne réponse…", quand d’autres lui répondent plus inquiets : "Pareil …" ou par la dérision "mais enfaite j’ai pas mon brevet ? ptdr".

Certains candidats ont raté un exercice faute de temps. "J'ai loupé la grammaire pas assez de temps", "Les premières questions durent 30 minutes wesh j'ai perdu tout mon temps dessus". Ou pire, parce qu’ils ne l’avaient pas vu, et visiblement ils sont plusieurs : "Je suis dégoûté je l’avais même pas vu", "Pareilllll", "Idem".

Lire aussi

2007 : "Force à nous"

Ceux qui se sentent seuls trouveront sans doute du réconfort auprès de leurs camarades."Je suis là seul qui a trouvé ça difficile les questions et la grammaire ?"

Enfin, car le brevet 2022 continue aujourd’hui et demain, les 2007 s’encouragent mutuellement : "Force à nous".

Articles les plus lus Collège

Contenus supplémentaires

A la Une Collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !