1. Premiers mois en prépa : comment résister à la pression
Boîte à outils

Premiers mois en prépa : comment résister à la pression

Envoyer cet article à un ami
Un bon sommeil permet de résister mieux à la pression. // © Fotolia
Un bon sommeil permet de résister mieux à la pression. // © Fotolia

Un mois après la rentrée, la plupart des élèves qui ont intégré une classe prépa se sont adaptés au rythme de travail intense, ont mis en place une organisation personnelle quasi militaire et font face à la pression. Mais quelques-uns commencent déjà à raccourcir leurs nuits, à oublier de manger devant leurs notes en chute libre par rapport au lycée, et se demandent avec angoisse s’ils ont fait le bon choix de filière… Si vous êtes dans ce cas, pas de panique : des solutions existent pour vous aider à gérer votre stress et à dédramatiser.

Prépas, Etudes sup

Programmes chargés, emplois du temps serrés... les débuts en prépa peuvent parfois être difficiles. // © Shutterstock

Même si vous saviez qu'en choisissant une CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles), vous alliez devoir vous adaptez à des méthodes très différentes de celles du lycée, le choc a peut-être été plus rude que prévu. Rassurez-vous, vous êtes nombreux dans ce cas. Voici des témoignages et des conseils pour vous aider à mieux aborder votre première année de prépa.

Au sommaire


Témoignages : le choc des premiers mois

Eux aussi sont passés par une phase de découragement en début d'année. Ils vous disent comment ils ont réussi à rebondir.
fleche-rouge Juliette, en prépa MPSI : "Au bac, j'avais eu 17/20 en maths, en prépa, 6/20. De quoi avoir le moral à zéro !"
fleche-rouge Mathilde, en prépa commerciale : "J'étais dépassée."
fleche-rouge Mykyta, en prépa commerciale : "Je ne me suis pas lancé tout de suite, comme il aurait fallu."
fleche-rouge Sarah, en prépa BCPST : "Au lycée, on peut se permettre de bachoter la veille d'un devoir, mais ce n'est plus possible en prépa."
fleche-rouge Ambiance, rythme de travail, pédagogie : 7 façons de vivre sa prépa.


5 techniques de respiration pour arriver à s’endormir le soirLes solutions pour éviter de décrocher

Sommeil de qualité et bonne hygiène alimentaire sont les atouts indispensables à votre réussite. Mais apprenez aussi à gérer votre stress, notamment en mutualisant vos efforts avec vos camarades de classe, et en relativisant vos notes par rapport à celles des autres.
fleche-rouge Testez 5 techniques pour vous endormir le soir.
fleche-rouge Mangez sainement, même si vous avez peu de temps !
fleche-rouge Apprenez à gérer votre stress.
fleche-rouge Tenez le coup face au rythme de travail.
fleche-rouge Jouez la carte de l'entraide.
fleche-rouge Positivez avant une colle.
fleche-rouge Relativisez vos mauvaises notes.

Et si ça ne suffit pas…

Dites-vous bien qu'il n'y a pas de honte à se faire aider quand on va mal. Des médecins, des psychologues ou des assistants sociaux sont à votre écoute dans des centres spécialisés, où vous n'aurez rien à payer. Et si vous décidez malgré tout de ne pas poursuivre en prépa, préparez soigneusement votre plan B.
fleche-rouge Faites appel à un soutien psychologique, par exemple dans les Relais étudiants lycéens.
fleche-rouge 6 réflexes à avoir avant d'abandonner votre prépa.
  

Bien choisir sa classe prépaPOUR EN SAVOIR PLUS
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir sa classe prépa", par Marie Bonnaud et Philippe Mandry.