Découverte

Dix bonnes raisons d’étudier à Québec

Proposé par Université Laval

Dix bonnes raisons d’étudier à Québec
Dix bonnes raisons d’étudier à Québec © Université Laval
Par L'Etudiant Fab, mis à jour le 14 octobre 2021
6 min

Québec, capitale de la province du même nom, attire chaque année bon nombre d’étudiants français… et pour cause. Partir étudier à Québec, c’est profiter d’une excellente qualité de vie, de grands espaces époustouflants, d’un accueil chaleureux, de perspectives d’emploi très intéressantes, et plus encore ! On signe où ?

1. C’est un pont entre l’Europe et l’Amérique

Première ville francophone à obtenir le titre de « Ville de littérature » de l’UNESCO, Québec allie le charme européen et le dynamisme nord-américain. L’organisation d’une journée ressemble grandement à celle des étudiants européens, si ce n’est que le repas du midi s’appelle dîner et celui du soir, souper ! Certaines traditions rappellent quant à elles le mode de vie américain : le tutoiement, par exemple, régulièrement employé entre un salarié et son patron.

Bon à savoir : Québec a été nommée en 2023, pour la huitième année consécutive, « Meilleure destination canadienne » selon le lectorat de Travel + Leisure.

2. Les Québécois ont le cœur sur la main

Les habitants de Québec sont connus pour leur gentillesse, leur tolérance, leur ouverture d’esprit et leur optimisme. Dans cette ville multiculturelle, il y a peu de chance de se perdre dans la rue : nombreux sont les Québécois prêts à vous aider. Il est donc facile de trouver sa place et de se sentir rapidement comme chez soi.

3. On a le temps de s’amuser

De jour comme de nuit, été comme hiver, Québec offre une vie festive et culturelle, riche et animée : musique, danse, théâtre, art contemporain et festivals de renommée internationale. La flexibilité des emplois du temps permet d’allier loisirs et études facilement !

D’ailleurs, en s’engageant dans l’une des quelque 220 associations que compte l’Université Laval, les étudiants peuvent développer leur fibre artistique, leur réseau amical et professionnel ou leur sens de la fête !

4. La nature est partout… même en ville!

À Québec, les amoureux de la nature sont comblés. La ville possède son « Central Park », les plaines d’Abraham, un espace vert et boisé sur plus de 100 hectares situé en plein cœur de la ville. Idéal pour un petit footing de bon matin, une séance de yoga entre deux TD ou une randonnée de ski de fond.

À 30 minutes du centre-ville, montagnes, rivières et lacs s’offrent aussi aux visiteurs. L’Université Laval propose d’ailleurs aux étudiants de l’international des activités de découverte du Québec mêlant sport et traditions. Au programme : tours de la ville, matchs de hockey, journées de ski, randonnées en montagne, promenades en raquettes ou visites au verger.

5. Les Québécois préfèrent discuter plutôt que râler

La recherche de consensus prime sur l’affrontement ou la prise de bec, tellement français ! À Québec, les discussions peuvent être longues, mais sans un mot plus haut que l’autre, l’idée étant d’aboutir à un accord. Soyez franc(he), honnête et direct(e) et vous trouverez votre place.

De quoi rester en bonne santé !

6. La ville renferme de petits bijoux

C’est dans le Vieux-Québec que l’on trouve les plus anciennes rues d’Amérique du Nord. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce quartier hautement touristique est très apprécié des étudiants.
Parmi les incontournables, il faut admirer la majestueuse Chute-Montmorency ou visiter la pittoresque Île d’Orléans, prisée des cyclistes… Et des gourmands !

7. C’est enfin l’occasion de sortir ses mitaines !

Les saisons sont marquées : le thermomètre peut descendre jusqu’à -17 °C en janvier et atteindre un délicieux 27 °C en été. L’hiver, une partie de la ville se transforme en grand village de Noël. Vous avez dit « magique » ? C’est aussi à cette période que l’on peut prendre l’apéro par -5 °C à l’Hôtel de Glace, ou manger une tire d’érable, une sucette au sirop d’érable qu’on fait figer directement dans la neige. Sans parler de toutes les activités à portée de main : ski de fond, raquette, pêche sur glace, motoneige, spas nordiques, luge alpine, traîneaux à chiens… Il y en a pour tous les goûts !

8. Le hockey est un sport national

À Québec, on ne plaisante pas avec le hockey. Assister à un match et vivre l’ambiance de ce sport en direct est un must. Filez encourager les joueurs des Remparts de Québec ! Vous rêvez de faire virevolter le palet à votre tour ? À vous de jouer ! Le service des activités sportives de l’Université Laval propose des cours à tous les niveaux.

Mais avant la saison du hockey, une fébrilité envahit le campus : la communauté ULaval se rassemble pour soutenir sa réputée équipe de football américain, le Rouge et Or Football. À Québec, le sport, c’est du sérieux !

9. Les Québécois ont de l’humour et ils en jouent

La joie de vivre, autre sport national ? Les Québécois rient des autres avec bienveillance, mais aussi beaucoup d’eux-mêmes. À Québec, on plaisante au bureau, entre amis et en famille. Les humoristes se sont d’ailleurs multipliés ces dernières années à la télévision, à la radio et sur scène !

10. Les opportunités professionnelles sont nombreuses

C’est comme un joli refrain : on vient à Québec faire ses études et on y reste ! Architecture, ingénierie, communications, TI, management, commerce… Quel que soit le secteur, les embauches sont fréquentes. En mai 2023, la ville affichait un taux de chômage de 2,6 %, soit le plus bas taux parmi les grandes villes canadiennes1. Il faut dire que la formation pratique de l’Université Laval prépare les étudiants au marché de l’emploi de façon optimale avec des stages dans presque tous ses programmes de licence.

Travailler au Québec après vos études

Une fois vos études à Québec terminées, vous pourrez faire une demande de permis de travail postdiplôme pour obtenir un statut temporaire donnant le droit de travailler au Canada.

Découvrez l’Université Laval à Québec.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !