1. Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier au Canada ?
Décryptage

Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier au Canada ?

Envoyer cet article à un ami
Les universités prévoient une assurance médicale pour les étudiants internationaux mais les conditions à remplir pour en bénéficier sont parfois restrictives. // © UofT
Les universités prévoient une assurance médicale pour les étudiants internationaux mais les conditions à remplir pour en bénéficier sont parfois restrictives. // © UofT

Un séjour d'études au Canada, cela se prépare. Visa, santé, test de langue… Tour d’horizon des démarches à anticiper pour arriver serein et prêt à investir les campus outre-Atlantique.

Un parcours du combattant, les formalités administratives pour étudier au Canada ? Soyez rassuré(e) : les accords entre nos deux pays simplifient les démarches.

Permis d'études à partir de 6 mois

Les étudiants français n'ont pas besoin de visa pour passer un semestre au Canada. À partir de six mois, en revanche, vous devez obligatoirement effectuer une demande de permis d'études sur le site du gouvernement canadien.

Vous aurez besoin d'un passeport valide, de la lettre d'acceptation de l'université qui va vous accueillir, d'une preuve de ressources financières suffisantes pour vivre au Canada (l'équivalent de 833 dollars canadiens par mois et de 917 dollars canadiens au Québec) et d'un certificat médical (retrouvez ici la liste complète des documents requis). Les frais de dossier s'élèvent à 95 €. Comptez ensuite trois à six semaines pour recevoir votre titre.

Lire aussi : Test : êtes-vous prêt(e) à partir étudier au Canada ?

Pour étudier au Québec, vous devrez aussi obtenir un CAQ (Certificat d'acceptation du Québec) avant de soumettre votre demande de permis d'études pour tout séjour de plus de six mois. Les frais s'élèvent à 112 dollars canadiens (soit 73,50 €).

Assurance obligatoire

Les établissements prévoient en général une assurance médicale pour les étudiants internationaux, mais les conditions à remplir (durée minimale de séjour par exemple) sont parfois tellement restrictives que vous pourriez ne pas pouvoir en bénéficier.

Deux solutions : si vous partez dans le cadre d'un échange, vous restez inscrit(e) dans un établissement en France et pouvez demander une extension internationale à votre mutuelle étudiante (environ 40 € par mois). Dans le cas d'un départ en solo, vous n'êtes plus rattaché(e) à la Sécurité sociale étudiante française et devez souscrire une assurance privée. C'est indispensable en cas de pépin, car les frais de santé peuvent vite grimper.

Lire aussi : Coût de la vie, logement … la vie étudiante au Canada

Cas particulier du Québec : les étudiants français peuvent bénéficier de la même protection sociale que les Québécois, sans payer de cotisation supplémentaire, grâce au protocole d'entente franco-québécois. Pour en bénéficier, demandez à votre CPAM le document prouvant votre affiliation. À votre arrivée sur place, vous devrez vous inscrire à la RAMQ (Régie de l'assurance-maladie du Québec) afin d'obtenir la prise en charge de vos dépenses de santé.

Test(s) de langue à prévoir

Pour intégrer une université canadienne anglophone, vous devrez passer un test d'anglais attestant de votre niveau de langue. Le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) est l'examen le plus répandu mais les universités acceptent aussi l'IELTS (International English Language Testing System).

Si les universités peu sélectives exigent un score minimal de 80, vous devrez obtenir au moins 100 par exemple si vous visez la prestigieuse université de Toronto.

N'attendez pas le dernier moment pour vous entraîner : même si vous avez un très bon niveau anglais, chacun de ces tests a une méthode qui nécessite une préparation. Comptez 206 € pour le TOEFL et 230 € pour l'IELTS.

Sites utiles

Le CLEISS vous informe sur la protection sociale à l'international.
The Canadian Higher Education Database liste les scores minimum requis au TOEFL et à l'IELTS.

Étudier au Canada : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier au Canada. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Étudier au Canada : comment choisir son université
Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour le Canada ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante au Canada
Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier au Canada ?