Rentrée 2020 : une distance d'un mètre ou un masque seront obligatoires dans les établissements

Par Amélie Petitdemange, publié le 29 Juillet 2020 - Mis à jour le 18 Août 2020
3 min

#Rentrée2020. Dans les établissements scolaires et d'enseignement supérieur, les élèves et les étudiants devront respecter une distance d'un mètre entre eux ou porter un masque. Le masque sera par ailleurs obligatoire pour se déplacer.

À la rentrée de septembre, l'accueil des élèves, étudiants et personnels dans les établissements scolaires et d'enseignement supérieur devra respecter les règles d'hygiène et la distanciation sociale. Les conditions à respecter sont précisées dans deux décrets du ministère de l'Enseignement supérieur, publiés les 28 et 29 juillet 2020. Une circulaire publiée le 6 août a par ailleurs apporté des précisions.

Dans les établissements d'enseignement scolaire et supérieur, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre ou d'un siège d'écart s'appliquera entre deux personnes lorsqu'elles sont côte à côte ou qu'elles se font face. Cette distance sera obligatoire dans les salles de cours et les espaces clos, dans la mesure où elle n'affecte pas la capacité d'accueil de l'établissement.

Lire aussi

Masque obligatoire

D’une manière générale, "le port du masque dans les salles d’enseignement est fortement recommandé" par le ministère "à la lumière de l’évolution de la situation sanitaire". Les collégiens, les lycéens et les étudiants de l'enseignement supérieur devront porter un masque de protection lors de leurs déplacements et dans les salles de cours. Ils devront aussi porter un masque dans tous les espaces clos lorsque la configuration ne permet pas le respect du mètre de distance.

Ces dispositions ne s'appliquent pas aux personnels enseignants lorsqu'ils font cours et sont à une distance d'au moins un mètre des élèves.

Les établissements, les organisations étudiantes et les associations pourront mettre en place des actions d’accompagnement des étudiants telles que la poursuite du recours à la téléconsultation, afin de maintenir un accès aisé aux soins pour les étudiants. Le ministère recommande enfin "une vigilance spécifique s’agissant des risques liés aux événements festifs à la rentrée".

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !