1. Bastien, ambassadeur de marque : "Si j'ai besoin, je peux annuler une animation"
Témoignage

Bastien, ambassadeur de marque : "Si j'ai besoin, je peux annuler une animation"

Envoyer cet article à un ami
Ambassadeur de marque : un bon plan pour les étudiants en commerce. // © Gilles ROLLE/REA
Ambassadeur de marque : un bon plan pour les étudiants en commerce. // © Gilles ROLLE/REA

Un bon plan de job étudiant pour les jeunes qui aiment le contact et la vente : ambassadeur de marque. Bastien est employé chez Michel et Augustin. Ses missions se déroulant le week-end, il peut se consacrer à ses études le reste de la semaine.

Si vous suivez des études de commerce et êtes gourmand, vous allez vous régaler. Car il s’agit de faire connaître et déguster les produits d’une marque alimentaire dans les magasins, restaurants d’entreprise, le TGV ou lors d’événements. Mission : "ambassadeur de marque", telle est l’appellation, plus moderne que celle d’animateur de vente… mais grosso modo le job est le même !

Lire aussi : 14 jobs compatibles avec vos études

"Après mon DUT [diplôme universitaire de technologie] techniques de commercialisation en apprentissage, je ne pouvais pas effectuer en alternance ma licence d’économie gestion à l’université Paris-Assas, explique Bastien, 22 ans. Il me fallait un job pour améliorer ma qualité de vie, financer mes sorties…

Entre 350 et 450 € net par mois

J’ai postulé chez Michel et Augustin. La marque de cookies et de yaourts à boire fait travailler plusieurs dizaines d’étudiants à Paris ou auprès des chefs de secteur en province et à l’étranger. L’entreprise propose aux étudiants un CDD (contrat à durée déterminée) souple et modulaire de trente-six heures par mois sur six mois : "Si j’ai une grosse révision et que j’ai besoin de mon samedi, je peux annuler une animation", confie Bastien.

Lire aussi : Toutes nos offres de jobs étudiants

Michel et Augustin dispense une formation pour s’imprégner de la marque et des produits. "Mais on ne nous formate pas avec un discours type pour accrocher le client", précise Bastien, qui gagne entre 350 et 450 € net par mois pour trente-six heures de travail effectuées, souvent le samedi et le dimanche, parfois en semaine de 17 heures à 20 heures. "Entre nous, via Whatsapp, on s’échange des trucs issus du terrain. Moi, j’utilise l’humour pour faire sourire les clients !"

Les plus
Les missions se déroulent surtout le samedi de 10 heures à 18 heures, ce qui laisse la semaine pour se consacrer aux études.

Les moins
Un rythme de travail soutenu quand les objectifs de vente sont suggérés, voire imposés (100 ventes en huit heures). L’animation commerciale est un job dur et physique.