1. Célestin, étudiant relais-santé : "Nous allons à la rencontre des étudiants sur le campus"
Témoignage

Célestin, étudiant relais-santé : "Nous allons à la rencontre des étudiants sur le campus"

Envoyer cet article à un ami
Une astuce payante : trouver son job dans l'établissement où l'on fait ses études. // © Ludovic Godard/UFC
Une astuce payante : trouver son job dans l'établissement où l'on fait ses études. // © Ludovic Godard/UFC

Célestin a trouvé son job sur son campus, lui permettant de concilier ses études avec une activité salariale souple qui n'empiète pas trop sur le temps destiné aux cours. Étudiant relais-santé, il est chargé de sensibiliser ses camarades à la prévention sur le tabac, la sexualité ou l'alcool.

Tuteur, relais-santé, ou encore chargé d’accueil dans les services de votre établissement, les jobs sur les campus sont variés. Leur point commun : permettre aux jeunes de concilier leurs études avec une activité salariale. Destinés à des étudiants, les horaires sont souples.

Lire aussi : 14 jobs compatibles avec vos études

"Nous alternons au guichet d’accueil selon nos heures de cours", témoigne Hélène. Cette étudiante, à Angers, officie au SUIO-IP (service universitaire d’information-orientation et insertion professionnelle) de son université, pour neuf heures par semaine payées environ 10 € brut.

Être à l'aise à l'oral, une qualité essentielle

Quant à Célestin, il a choisi d’être étudiant relais-santé à Le Mans Université. "L’une des qualités demandée est l’aisance orale car nous allons à la rencontre des étudiants sur le campus. Tout au long de l’année, nous montons des projets de prévention santé sur des sujets très variés : nourriture, tabac, alcool au volant, sexualité…", décrit-il. Ses horaires évoluent selon les exigences du projet en cours, entre deux et douze heures par semaine.

Lire aussi : Toutes nos offres de jobs étudiants

En plus de vous permettre de mieux connaître votre établissement, vous pourrez également acquérir de nouvelles compétences. "Mon job de tuteur informatique a confirmé mon projet de devenir enseignant", souligne Loïc, étudiant à l’UBO (université de Bretagne occidentale).

Quant à François, étudiant à GEM (Grenoble École de management), son job d’assistant bibliothécaire lui a permis de "découvrir de nouveaux outils documentaires".

Les plus
Un emploi du temps adapté à vos cours. Vous travaillez sur votre lieu d’études, ce qui vous permet de gagner du temps.

Les moins
Peu d’heures à effectuer et, donc, pas un très gros salaire.