1. Jobs d'hiver : 13 bons plans pour vous faire un peu d'argent

Jobs d'hiver : 13 bons plans pour vous faire un peu d'argent

Envoyer cet article à un ami
Si vous êtes agile de vos mains, les jobs pour faire des paquets cadeaux sont nombreux en fin d'année. // © PlainPicture
Si vous êtes agile de vos mains, les jobs pour faire des paquets cadeaux sont nombreux en fin d'année. // © PlainPicture

C'est le moment de prospecter si vous souhaitez profiter des vacances de Noël pour vous faire un peu d'argent. Nous avons repéré 13 jobs dans des secteurs qui recrutent dès maintenant pour les fêtes de fin d'année, voire pour toute la période hivernale.

#1. Ludique : emballer les jouets de Noël

"Jouer les Père Noël ? Oubliez ! D'abord vous êtes trop jeune pour être crédible dans le rôle. Ensuite, les magasins emploient plus volontiers des comédiens professionnels", observe Brigitte Bleyer, conseillère à Pôle Emploi Île-de-France qui organise régulièrement des forums jobs d'hiver à destination des étudiants.

Prospectez plutôt les chaînes de magasins de jouets qui ont besoin de beaucoup de renforts à partir de novembre. JouéClub (300 magasins), La Grande Récré (230 magasins), Toys'R'us (48 magasins), King Jouet (34 magasins) recrutent beaucoup de personnel de vente supplémentaire pour la période de Noël. Souvent, l'effectif du magasin doit être doublé pour répondre à l'afflux de clientèle.

L'enseigne la Grande Récré, par exemple, a lancé un plan de recrutement de 900 saisonniers en novembre et décembre pour renforcer ses équipes habituelles et faire face au rush. Les profils étudiants sont les bienvenus pour réceptionner les jouets, les mettre en rayon, orienter les clients et emballer les cadeaux. Une autre manière de jouer les Père Noël...

#2. Magique : animer les chalets des villages de Noël

"Esprit de Noël, es-tu là ?" Le plus important marché de Noël reste celui de Strasbourg, mais il en existe près d'une quarantaine "officiels" dans les grandes villes de France. Ils attirent 27 millions de visiteurs en quelques semaines, qui déboursent près de 400 millions d'euros !

Codecom, un gros organisateur de marchés de Noël comme celui de La Défense (le plus important d'Île-de-France avec 700.000 visiteurs), recrute régulièrement des étudiants pour l'animation des chalets qui abritent les exposants. Le job ? Attirer et retenir le chaland le plus longtemps possible par des animations en tous genres : ateliers créatifs, jeux gonflables, piste de luge, chasse au trésor, tyrolienne… Bref, donnez de la joie à petits et grands et faites-vous un peu d'argent.

#3. Classique : renforcer les effectifs en magasin

Accueillir le client, encaisser l'argent, emballer les cadeaux… La période des fêtes de fin d'année marque un pic d'activité dans le commerce. Certains magasins ou boutiques réalisent jusqu'à 60 % de leur chiffre d'affaires annuel sur le seul mois de décembre. Pour faire face à l'afflux de clients, tous recrutent.

Mais attention : d'abord, pour travailler aux Galeries Lafayette ou au Printemps, par exemple, mieux vaut postuler auprès des marques. Ensuite, les grands magasins travaillent souvent avec des agences d'intérim pour disposer de professionnels de la vente. Misez sur des enseignes plus spécialisées ou moins courues. Prospectez des petites chaînes de boutiques d'accessoires de mode : la chaîne Tie Rack, par exemple, qui vend principalement des cravates et foulards, recrute cet automne des conseillers de vente supplémentaires pour ses 16 boutiques.

"Allez directement dans certains magasins, y compris ceux de proximité, qui ne diffusent pas d'offres d'emploi et proposez votre candidature spontanée", préconise Brigitte Bleyer, conseillère à Pôle Emploi. N'oubliez pas de préciser si vous êtes disponible pour la période des soldes en début d'année. Les magasins privilégient les candidats disponibles pour les deux périodes, fêtes de fin d'année et soldes de janvier.

#4. Prestigieux : travailler pour les traiteurs et organisateurs de réceptions

Comme le commerce, les traiteurs et organisateurs de réceptions (Fauchon, Dalloyau...) font une grosse partie de leur chiffre d'affaires annuel sur le dernier mois de l'année. Les traiteurs recrutent donc beaucoup de personnes en extra pour la période des fêtes : commis de cuisine, serveurs, vendeurs en boutique...

De grands événements peuvent aussi être l'occasion de trouver un job auprès de traiteurs spécialisés dans l'événementiel. Le traiteur Fleur de mets, qui a obtenu le marché de l'exposition Solutions Cop21 au Grand Palais, recrute ainsi des plongeurs, des réceptionnistes et des serveurs et examine volontiers les candidatures spontanées qui lui sont soumises via son site.

#5. Rémunérateur : baby-sitter à double tarif le soir du réveillon

En général, les parents font appel aux étudiants déjà employés en cours d'année. Mais ces derniers font parfois défection. L'occasion de vous placer et de demander un tarif majoré. Réveillon du 31 oblige."Nous doublons le salaire des baby-sitters le soir du Nouvel An", assure Anne-Marie Bertholot directrice de l'agence Kid's paradis à Paris qui recrute en permanence des gardes d'enfants. Comptez entre 15 et 18 € l'heure. Pour la soirée complète, il n'est pas rare de pouvoir empocher 120 € pour une garde allant de 20 h à 3 h. De quoi faire oublier la frustration de ne pas réveillonner soi-même !

# 6. Insolite : emballer le poisson

Autre occasion de profiter des agapes de fin d'année pour vous faire un peu d'argent : rejoindre le rayon poissonnerie des grandes surfaces. Au rayon grande marée, la grande distribution recrute chaque année des renforts en animation-vente les veilles de réveillon. Le job ? Appâter le chaland et lui vanter la fraîcheur du poisson et autres produits de la mer.

"Nous avons un minimum de 80 postes à pourvoir en Bretagne, dans l'Est de la France et en région parisienne", explique ainsi Marie-Laurence Arnoult, chef du personnel de Prest'anim, une société spécialisée dans l'animation promotionnelle en grandes surfaces. Vous travaillerez principalement les 23, 24, 30 et 31 décembre. Un CDD de 1 à 4 jours, cela peut paraître court, mais le job est bien payé : "Jusqu'à 80 €, net, par jour", assure la chargée de recrutement. À noter : la société accepte les débutants et propose aussi des postes au rayon fruits et légumes pour les candidat(e)s aux narines sensibles.

#7. Dynamique : aiguiller les voyageurs dans les gares, les aéroports

Qui dit fêtes de fin d'année dit grandes migrations. Les gares et les aéroports ont besoin de personnels en renfort pour aiguiller, renseigner et accompagner les voyageurs. Rejoignez les rangs des fameux gilets rouges dans les gares SNCF.

N'oubliez pas la mine d'or que constituent les grands événements sportifs, culturels ou politiques qui attirent visiteurs, conférenciers, diplomates... Le groupe City One, par exemple, recrute régulièrement des agents d'accueil pour des manifestations ponctuelles : cet automne, il s'agira de réceptionner en gare du Nord et à l'aéroport du Bourget les participants d'une grande conférence internationale.

Autre piste : accompagnateur d'enfants dans les TGV. Si vous avez le BAFA, City Junior (filiale de City One) recrute des agents animateurs pour accompagner des enfants de 4 à 14 ans voyageant seuls en train. Pour des missions en CDD de 2 à 4 jours.

#8. Engagé : démarcher pour la bonne cause

Dans la rue ou en porte-à-porte, postulez pour devenir recruteur de donateurs pour le compte d'une œuvre de charité ou d'une association humanitaire. Les Restos du cœur, la Croix-Rouge, WWF, Médecins du monde ou encore Amnesty International… les associations caritatives font appel à la générosité du public. La période des fêtes de fin d'année est faste pour collecter les dons : afin de bénéficier d'une exonération fiscale, les particuliers doivent faire un don avant le 31 décembre.

La société Cause à effet propose par exemple des jobs dans toute la France pour collecter des fonds pour une bonne cause : Action contre la faim, Care France… Les qualités requises pour le job ? Une bonne humeur à toute épreuve, un sacré sens de la persuasion et de la persévérance pour convaincre les personnes d'effectuer un don mensuel.

#9. Culturel : travailler dans un musée

Les musées et autres lieux de culture enregistrent un pic de fréquentation lors des fêtes de fin d'année. Paris attire son lot de touristes étrangers qui ont soif de culture. À défaut d'être conférencier, vous pouvez néanmoins vous faire un peu d'argent par exemple grâce au Louvre, au musée d'Orsay, ou encore au Grand Palais qui recrutent via la RMN (Réunion des musées nationaux). Pour travailler dans ces grands musées, vous devrez entrer par la petite porte. Votre mission ? Assurer l'accueil ou encore conseiller dans la vente de produits culturels à la boutique du musée.

Bon à savoir : les musées recrutent également en CDI à temps partiel des étudiants pour leurs nocturnes et les week-ends. Pour un job récurrent, encore un très bon plan à connaître.

#10. Mesuré : devenir enquêteur de satisfaction

Autre métier qui recrute cet hiver : enquêteur. Là il s'agit de conduire des entretiens de satisfaction de la clientèle en face à face à la sortie de lieux publics, musées ou autres. Par exemple, la société d'études et de sondage Test propose durant les vacances de Toussaint d'enquêter auprès des étudiants sortant de la bibliothèque publique d'information du centre Pompidou. Un CDD de 1 semaine sur un rythme de 24 heures hebdomadaires.

Autre type de mission proposée : interviewer cet hiver les touristes étrangers après leur visite des musées d'Orsay, du quai Branly ou de la Fondation Louis Vuitton. Un CDD de 3 mois sur un rythme de 8 heures par semaine compatible avec les études. Le profil recherché ? Un niveau d'études bac+2 au minimum et être bilingue.

#11. Accueillant : assurer les remplacements de personnel en vacances

Pendant les fêtes beaucoup de salariés en CDI partent en vacances en famille. Cependant, nombre d'entreprises restent ouvertes a minima et ont besoin de renforts pour assurer l'accueil des visiteurs ou le standard téléphonique.

"Nous recrutons beaucoup d'étudiants pendant les vacances scolaires", confirme un chargé de recrutement du pôle "accueil visiteurs et téléphonique" du groupe Pénélope. Cette société spécialisée dans les métiers de l'accueil en entreprise recherche actuellement 350 personnes en CDD pour des jobs d'hiver dans 10 grandes villes en France. "Les étudiants restent notre cible de choix", précise le recruteur.

Pour décrocher le job, vous devez en général être disponible soit toute la matinée (8 h 30-13 h 00), soit tout l'après-midi (13 h 30-18 h 00), du lundi au vendredi. Et afficher une excellente présentation : mieux vaut être très soigné et avoir un très bon niveau en anglais quand on travaille à l'accueil d'un siège social d'un groupe international à La Défense.

# 12. Méticuleux :  réaliser les inventaires en magasin

Faire l'inventaire de ce qu'il y a en magasin, c'est le job de l'inventoriste. Nombre de magasins sous-traitent la réalisation des inventaires à des prestataires extérieurs, des sociétés comme Inventaire plus, Ivalis, ou Novastock. Votre job consistera à compter et scanner les articles dans le magasin et en réserve.

"La spécificité de nos métiers et la forte saisonnalité de notre activité impliquent de recruter des ressources temporaires extérieures, principalement issues du monde étudiant", explique la direction d'Ivalis qui réalise les inventaires pour le compte de la grande distribution.

À noter : la saison des inventaires commence dès les fêtes de fin d'année mais se prolonge aussi en début d'année. Si vous êtes disponible en janvier, ce sera un plus pour décrocher le job.

#13. Statistique : jouer les agents recenseurs pour le compte des mairies

Voici un bon plan récurrent de job pour l'hiver après les fêtes. Chaque année dans les communes de plus de 10.000 habitants, l'INSEE fait procéder à un recensement de la population sur la base d'un échantillon. Ce sont les communes qui sont chargées de préparer et d'organiser le recensement.

La mairie de Neuilly-sur-Seine, par exemple, recherche à l'automne 2015 des enquêteurs pour la campagne de recensement qui se déroulera durant 1 mois, du 21 janvier au 27 février 2016. Une quinzaine de  postes étaient à pourvoir sous la forme de CDD de 1 mois rémunéré 10 € l'heure sur la base de 10 heures par semaine. Les qualités exigées pour le job : rigueur, ténacité, discrétion et… courtoisie ! Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si elle recrute des agents recenseurs en 2015-2016.