1. Julia, game master dans un escape game : "J’ai pu payer mon loyer et mes loisirs"
Témoignage

Julia, game master dans un escape game : "J’ai pu payer mon loyer et mes loisirs"

Envoyer cet article à un ami
Julia peut travailler jusqu'à quarante heures par semaine comme game master dans un escape game. // © Photo fournie par le témoin
Julia peut travailler jusqu'à quarante heures par semaine comme game master dans un escape game. // © Photo fournie par le témoin

Game master dans un escape game fait partie des jobs que vous pourrez exercer pendant vos études. Les exemples de Julia et Fatima montrent bien que les deux sont compatibles.

Un esprit joueur qui ne demande qu’à se réveiller… et le goût du relationnel. Voilà les principales qualités qu’il vous faut pour devenir game master dans un escape game, ces jeux d’évasion grandeur nature, qui se développent dans les villes.

Lire aussi : 14 jobs compatibles avec vos études

Votre job consiste à accueillir les groupes de joueurs, à leur présenter les règles du jeu et de sécurité, puis à les suivre et les guider pendant le jeu, à distance, grâce aux caméras et micros installés dans les salles dont ils doivent sortir en résolvant des énigmes.

CDI ou micro-entrepreneur

Fatima, 22 ans, étudiante en L1 de biologie, combine ce job avec ses études à Epsilon Escape, à Paris, depuis un an. "J’ai un contrat de seize heures payées au SMIC, je travaille tous les week-ends. Les managers sont aux petits soins et compréhensifs, notamment en période d’examens. Mais, pour y arriver, il faut savoir organiser son temps, ce qui n’est pas vraiment mon cas…", sourit la jeune femme, salariée en CDI (contrat à durée indéterminée) à temps partiel. Attention, certaines entreprises demandent au game master de devenir micro-entrepreneur pour travailler, un statut moins protecteur sur le plan social (maladie, chômage, retraite).

Lire aussi : Toutes nos offres de jobs étudiants

Julia, 23 ans, en école de commerce à Paris, travaille sous ce statut à Victory Escape Game. "J’avais fait un stage de six mois à l’accueil pour mon année de césure. À la rentrée suivante, je suis devenue game master, pendant mon temps libre", raconte-t-elle. Julia a choisi de faire beaucoup d’heures, entre trente et quarante heures hebdomadaires en moyenne. Elle touche entre 1.200 et 1.700 € net par mois en fonction de son temps de travail. "J’ai pu payer mon loyer et mes loisirs, mais parfois j’ai eu l’impression d’être dans une spirale, car j’avais envie de gagner autant chaque mois." Julia a validé son année, mais attention, ne vous faites pas piéger en travaillant trop !

Les plus
Le côté ludique et le confort du poste.

Les moins
Le fait d’enchaîner les sessions de jeu, les aléas de la relation-client, le type de contrat de travail en fonction des entreprises.