1. L'actu de l'emploi : ces métiers moins glamour qui recrutent aussi
En bref

L'actu de l'emploi : ces métiers moins glamour qui recrutent aussi

Envoyer cet article à un ami
Découvrez les actus de l'emploi. // © Fotolia
Découvrez les actus de l'emploi. // © Fotolia

Les métiers de la vente et du commerce restent champions toutes catégories avec 537.000 recrutements prévus cette année. Ceux de la comptabilité sont en recherche de jeunes professionnels et les métiers du funéraire recrutent même sans diplôme. Zoom sur trois secteurs pas forcément les plus attirants mais qui offrent de nombreux postes.

Il y a les métiers qui riment avec passion et les autres, qu'il ne faut pas bouder pour autant car ils peuvent être de gros pourvoyeurs d'emplois, avec la promesse de très belles carrières.

Les métiers du chiffre paient plus pour attirer plus

Aide-comptable, expert-comptable, commissaire aux comptes… les besoins de recrutement vont croissant pour les métiers du chiffre. Le secteur emploie actuellement 250.000 personnes, mais 10.000 créations de postes sont attendues dans les dix ans à venir, selon les prévisions du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables.

La profession compte sur les jeunes et la majorité des nouveaux postes créés est dévolue à des candidats ayant moins de deux ans d’expérience. Pour renforcer leur attractivité auprès des jeunes diplômés, les cabinets modernisent leur image à coups de communication sur les réseaux sociaux (Instagram, Twitter, LinkedIn). Et revoient à la hausse les rémunérations offertes : les salaires bruts annuels évoluent de 23.000 € par an pour un emploi d’exécution à 65.000 € pour un emploi de direction dans un cabinet de moins de 50 collaborateurs.

Pour trouver des offres, vous pouvez consulter hubemploi.fr le jobboard créé en 2017 par la profession.

Lire aussi : Êtes-vous fait(e) pour être comptable ?

Les métiers du commerce et de la vente, plus gros pourvoyeurs d'emplois

Avec 537.000 recrutements prévus cette année, les métiers du commerce et de la vente sont ceux qui recrutent le plus en 2019 selon le baromètre emploi The Adecco group. Les métiers les plus demandés par les entreprises en ce moment ? Des assistants commerciaux (91.000), des technico-commerciaux (77.000), des vendeurs en alimentation (43.000) et en habillement, chaussures, accessoires (41.000), ainsi que du personnel de caisse (38.000).

C’est principalement sur le métier de technico-commercial que les entreprises ont le plus de mal à recruter. Difficile d’être à la fois un bon technicien et un bon vendeur. Mais si vous réunissez ces deux compétences, vous serez un profil très recherché !

Les métiers du funéraire recrutent avec ou sans diplôme

Chauffeur, porteur, conseiller funéraire, agent de crématorium… On peut encore devenir croque-mort sans diplôme ! Un quart des 19.000 salariés des 2.500 entreprises de services funéraires n'a pas de diplôme ou au mieux le brevet des collèges, un tiers (34%) possède un CAP et 21% le bac, selon les données de la branche professionnelle.

Bien sûr tout dépend des métiers : l’agent marbrier a au plus un CAP alors que le conseiller funéraire est souvent recruté avec au moins le bac. De même, le thanatopracteur a souvent un bac scientifique, et pour être maître de cérémonie, un niveau bac+2 sera généralement exigé. La majorité des offres d’emploi ne demande pas plus d’un an d’expérience professionnelle. Donc débutants bienvenus ! Surtout avec 596.700 décès en 2018 en France (9 pour 1000 habitants), le secteur se porte bien. Mais il attire peu et laisse souvent de marbre les candidats.

Lire aussi : Premier emploi, stage, alternance, job étudiant… Retrouvez toutes nos offres sur letudiant.fr