1. Jobs, Stages, Emploi
  2. L’actu de l’emploi : ces concours administratifs qui recrutent encore au début de l'été
En bref

L’actu de l’emploi : ces concours administratifs qui recrutent encore au début de l'été

Envoyer cet article à un ami
Découvrez l'actu de l'emploi de la semaine. // © Good Studio / Adobe Stock
Découvrez l'actu de l'emploi de la semaine. // © Good Studio / Adobe Stock

C'est le moment de postuler ! Attaché d'administration, infirmier, surveillant, éducateur jeunesse... En ce début d’été, beaucoup de concours administratifs pour intégrer les différentes administrations publiques ou même l’armée (comme civil) restent ouverts. Cela représente des dizaines de métiers accessibles à tous les niveaux de formation.

Concours des IRA : une formation rémunérée pour devenir attaché d’administration de l’État

Les attachés d’administration de l’État constituent le corps d’encadrement de l’administration. Leurs missions sont vastes : encadrement et animation d'équipes, conduite de projets, expertise dans les différentes politiques publiques de l'État ou encore des ressources humaines, des questions juridiques, économiques et sociales, budgétaires et financières, de l’achat public, de la communication etc.

Les concours d’accès aux 5 Instituts régionaux d’administration (les IRA de Bastia, Lille, Lyon, Metz et Nantes) sont le principal mode de recrutement. Ils sont réservés aux candidats titulaires au minimum d’une licence. Une fois admis, le parcours de formation rémunéré dure 12 mois et s'organise en 2 périodes de 6 mois : l'une au sein des instituts et l'autre en service directement sur le premier poste d'affectation. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 13 juillet 2020 pour un concours dont les écrits se dérouleront le 13 octobre prochain.

Lire aussi : Nos offres de premier emploi, de stages ou de jobs étudiants sur L'Etudiant.fr

Surveillants, éducateurs : les métiers de la justice recrutent jusqu’au 31 juillet

Le ministère de la Justice recrute régulièrement des surveillants pénitentiaires. 1.000 postes sont actuellement à pourvoir, dont 850 via un concours national et 3 concours locaux : 90 places en Auvergne-Rhône-Alpes, 42 postes en Provence-Alpes-Côte-d’Azur et 18 postes dans le Grand Ouest. Pour postuler, outre un casier judiciaire vierge, vous devez être titulaire du diplôme national de brevet et d’un diplôme de niveau 3 de type CAP.

Mais la justice a aussi besoin de professionnels capables de donner des repères et des valeurs à de jeunes mineurs délinquants : c’est le job de l’éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse. 104 postes sont ouverts au concours externe en 2020. Il n’est pas trop tard pour postuler, à la suite à la crise sanitaire la date limite pour vous inscrire a été repoussée au 8 juillet. "Un niveau bac+3 est demandé et des profils variés (sciences humaines et sociales, sports, numérique, arts, droit…) sont les bienvenus", précise le ministère de la Justice. Mais il faut surtout aimer le relationnel et savoir travailler en équipe pluridisciplinaire pour être éducateur !

Consultez aussi la rubrique "Concours de la fonction publique" de L'Etudiant.fr

L’armée recrute des civils pour des postes administratifs ou paramédicaux

Secrétaires administratifs, techniciens d’études, cadres de santé, infirmiers et infirmières, aide-soignants… Tous les concours de recrutement de personnels civils du ministère des Armées ne sont pas encore clos en ce début d’été. Vous pouvez encore vous inscrire à une dizaine de concours, comme par exemple celui d'assistant-e social-e qui propose 16 postes.

Lire aussi : La crise affecte le secteur privé ? Rejoignez la fonction publique !