La technologie de ces étudiants permet au motard de voir les infos du GPS sur la route

Par Isabelle Maradan, publié le 04 Juin 2015
2 min

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR ! Un accessoire sans fil à fixer sur n’importe quel casque de motard afin que les indications de l’application GPS du smartphone soient projetées dans le champ de vision du pilote : cette technologie a valu à Romain Duflot, 24 ans, élève-ingénieur en dernière année à l’ICAM Toulouse, de remporter fin mars 2015 le Prix Norbert Ségard du Jeune Espoir.

"Flèches, distance, vitesse, travaux, vont se rajouter au paysage, comme collées à la route devant les yeux du motard, grâce à un système optique", explique Romain Duflot, 24 ans. Grâce à un boîtier sans fil fixé sur n'importe quel casque, tout conducteur de deux-roues pourra ainsi voir projetées dans son champ de vision les indications de l'application GPS de son smartphone. Cette technologie a valu à l'élève-ingénieur en dernière année à l’ICAM Toulouse de remporter le Prix Norbert Segard fin mars 2015, avec 4.500 € à la clef.

"Technologie tête haute"

L’idée lui est venue en passant son permis moto, il y a deux ans. "Pour se repérer dans la ville, un motard doit regarder un GPS fixé sur le guidon. C’est dangereux de ne pas regarder où on va", prévient le jeune chef de projet de 24 ans.

Persuadé qu’il y a "quelque chose à faire avec les 'technologiques tête haute', comme la Google glass", il s’est lancé avec deux potes de promo : Thomas de Saintignon, 23 ans, et Quentin Salmon, 22 ans. "Je n'aurais pas imaginé déposer un brevet. C’est plus excitant que le simple métier d’ingénieur", s’enthousiasme Romain. L’accessoire devrait être en vente fin 2015.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !