Convention de stage sans école : ce qu'il faut savoir

Par l'Etudiant, publié le 20 Decembre 2021
6 min

La convention de stage est un document impératif pour quiconque souhaite réaliser un stage au sein d’une entreprise ou toute autre structure d’accueil. Toutefois, peut-on en obtenir une lorsque l’on n’est plus étudiant ? Si oui, comment se procurer une convention de stage sans école ? On fait le point.

Est-il possible de faire un stage sans école ?

Bien que cela ne concerne pas la majorité des cas, il reste cependant tout à fait possible de faire un stage sans école. En effet, la plupart du temps, la convention de stage concerne trois parties : la structure d’accueil, l’école et l’étudiant. Toutefois, certaines exceptions sont envisageables si vous ne bénéficiez pas – ou plus – du statut d’étudiant.

À travers la convention de stage, l’ensemble des signataires s’assurent d’être mutuellement protégés. Cette convention définit clairement le cadre et les limites de cette période d’immersion. Parmi les critères essentiels qui y figurent, on peut notamment citer :

  • la durée du stage ;
  • le nombre d'heures travaillées ;
  • les missions à réaliser ;
  • le montant de l'indemnisation dans le cadre d'un stage rémunéré ;
  • le type d'assurance souscrite, particulièrement important pour la prise en charge d'un éventuel accident du travail.

Lire aussi

Comment obtenir une convention de stage sans école

Pour obtenir une convention de stage sans école, il faut vous rapprocher de structures d’aide à l’emploi et à l’insertion comme la mission locale, Pôle emploi ou encore une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE). On parle alors plutôt de période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) que de stage. La finalité est toutefois la même : découvrir le monde du travail à travers une immersion professionnelle.

Convention de stage sans école : contacter la mission locale

La mission locale est une structure qui accueille, conseille et oriente les jeunes âgés de 16 à 25 ans sur la voie de l’emploi. Si vous avez moins de 26 ans, que vous n’êtes plus scolarisé et que vous souhaitez réaliser une immersion en entreprise, vous pouvez disposer d’un accompagnement gratuit et personnalisé dans l’élaboration de votre plan professionnel.

La mission locale – après analyse de votre projet – est en mesure de vous délivrer une convention de stage. Néanmoins, vous devez savoir que contrairement à un stage « classique », vous vous engagez ici pour une PMSMP. La différence ? La durée de cette période d’immersion est comprise entre un jour et un mois et vous ne pouvez pas être rémunéré. Si vous pouvez multiplier les PMSMP dans plusieurs établissements, il n’est pas possible de renouveler une période de PMSMP au sein d’une même entreprise, sauf cas exceptionnel. Toutefois, vous bénéficiez bien d’un responsable de « stage  » et d’une couverture sociale en cas d’accident du travail.

Si vous avez entre 16 et 25 ans, que vous ne bénéficiez plus du statut étudiant et que vous désirez découvrir le monde du travail, vous pouvez donc vous rapprocher de la mission locale pour obtenir une convention de stage sans école.

Convention de stage sans école : se rapprocher de Pôle emploi

Pour obtenir une convention de stage sans école, vous pouvez également vous rapprocher de Pôle emploi si vous avez plus de 25 ans. Vous devez aussi répondre à l’un des critères suivants pour pouvoir bénéficier d’une période de mise en situation en milieu professionnel :

  • être allocataire du revenu de solidarité active (RSA) ;
  • être demandeur d'emploi ;
  • bénéficier d'un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) ;être titulaire d’un contrat aidé (contrat unique d’insertion, contrat adulte-relais, etc.) ;
  • être titulaire d’un contrat aidé (contrat unique d’insertion, contrat adulte-relais, etc.) ;
  • être suivi dans le cadre de la Garantie jeunes ;
  • bénéficier d’un accompagnement social ou professionnel personnalisé.

De la même manière que pour la mission locale, Pôle emploi peut vous fournir une convention de stage après analyse de votre situation et de votre projet professionnel. Vous pouvez alors effectuer une immersion au sein de la structure d’accueil de votre choix pour une période allant d’une journée à un mois, durant laquelle vous êtes placé sous la responsabilité d’un tuteur de stage. Vous bénéficiez là aussi d’une couverture sociale en cas d’accident du travail.

Convention de stage sans école : le cas des formations en ligne

Le dernier moyen de se procurer une convention de stage sans école concerne le cas des formations en ligne. En rejoignant une structure reconnue comme le conservatoire supérieur des arts et métiers (CNAM) ou le centre national des études à distance (CNED), vous avez la possibilité d’obtenir une convention pour un stage et non pas pour un PMSMP.

Pour cela, il est nécessaire de choisir une formation qui comprend une ou plusieurs période(s) de stage. Pour être éligible, il est également souvent nécessaire de valider un certain nombre de points au travers de différentes unités d’enseignement. Sachez enfin que la structure d’accueil que vous avez sélectionnée doit avoir un rapport direct avec le cursus que vous étudiez, sous peine de ne pas vous voir délivrer de convention de stage.

Lire aussi

Modèle de convention de stage sans école

En réalité, le modèle de convention de stage sans école ne diffère pas réellement de l’exemplaire utilisé pour un stage traditionnel. Dans le cadre d’une immersion professionnelle réalisée lors de la poursuite d’études dans une structure de formation en ligne comme le CNAM et le CNED, vous retrouvez le même type de modèle que celui proposé sur le site du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Si l’on se penche maintenant sur le cas d’une convention de stage sans école obtenue auprès de la mission locale ou de Pôle emploi, les choses diffèrent légèrement, car il s’agit d’une PMSMP. Toutefois, la convention relative à la mise en œuvre d’une période de mise en situation en milieu professionnel que vous pouvez télécharger sur le site du service public s’en rapproche très fortement.

Se procurer une convention de stage sans école est donc tout à fait possible. Bien que vous ne soyez plus étudiant, vous pouvez obtenir de la part de la mission locale ou de Pôle emploi – en fonction de votre âge – une convention pour réaliser une immersion professionnelle. Cette période de mise en situation en milieu professionnel se distingue néanmoins d’un stage traditionnel par sa faible durée comprise entre un jour et un mois, ainsi que par son absence de rémunération.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !