1. Startup Assembly : le bon plan si vous êtes attiré par le milieu start-up
Boîte à outils

Startup Assembly : le bon plan si vous êtes attiré par le milieu start-up

Envoyer cet article à un ami

Partout en France, plus de 1.000 entreprises ouvriront leurs portes aux visiteurs pour échanger sur l’innovation et l’entrepreneuriat. L’initiative dénommée Startup Assembly offre aux jeunes l’occasion d’en savoir plus sur ces start-up françaises qui recrutent.

Vous rêvez de devenir un start-uper ? Vous souhaitez discuter avec des professionnels et apprendre de leurs expériences ? C'est l'idée de Startup Assembly. Pour cette 4e édition, des entreprises ouvrent de nouveau leurs portes aux visiteurs dans le but d'échanger sur l'innovation et le monde de l'entrepreneuriat. Ce rendez-vous, qui se tiendra du 28 au 30 mai 2015, est gratuit et ouvert à tous.

"Il n'y a rien de plus précieux que de recevoir les conseils d'une personne qui a de l'expérience quand on veut créer sa boîte", assure Marc-Arthur Gauthey, 29 ans, à l'origine de l'initiative. "J'ai monté Startup Assembly car il y a quelques années, beaucoup d'entrepreneurs m'ont accordé du temps pour échanger avec moi, explique ce diplômé de HEC. Ils m'ont parlé de leurs réussites comme de leurs échecs. Je voulais faire partager cela aux autres et rendre accessible toute cette réalité humaine et professionnelle qu'il y a derrière ces sociétés."

Venez avec votre CV sous le bras !

Parmi les participants, on compte des start-up comme BlaBlaCar, KissKissBankBank, A Little Market ou encore des mastodontes du Web comme Google. Au total, plus de 1.000 start-up participeront cette année, soit 400 de plus qu'en 2014. L'occasion pour les jeunes de découvrir les coulisses de "ces boîtes qui marchent". Et de créer des opportunités de recrutements pour les jeunes diplômés.

En effet, la plupart des sociétés inscrites à Startup Assembly embauchent. "Ces entreprises sont en pleine croissance. Des milliers d'emplois sont à saisir", explique le jeune entrepreneur, qui constate qu'elles ont parfois du mal à recruter faute de visibilité. N'hésitez pas à venir aux rencontres avec votre CV sous le bras. "J'invite grandement les participants à le faire, c'est le meilleur moyen de montrer qu'on est motivé et intéressé par l'entreprise !" , insiste-t-il.

Les effectifs des start-up françaises ne cessent en effet d'augmenter d'année en année. Plus 22 % en 2013 avec 7.566 emplois, contre 6.190 en 2012, d'après le baromètre 2014 d'Ey/France Digitale. Des postes prisés par les jeunes entrant sur le marché du travail puisqu'il s'agit à 91 % de contrats à durée indéterminée.


Inscription gratuite mais obligatoire pour participer
• Vous pouvez retrouver toutes les entreprises qui participent à l'évènement sur le site Internet de Startup Assembly.

• Dans le cadre de l'évènement, chaque société ouvre ses portes de 1 à 2 heures sur l'un des trois jours de l'évènement. Pour connaître les horaires et les adresses des rendez-vous, vous avez la possibilité de les trier par jour de visite (28, 29 ou 30 mai 2015), par région ou par secteur d'activité.

• Attention : l'inscription (en ligne) est gratuite, mais obligatoire pour chaque rendez-vous.