La pilule du lendemain désormais gratuite pour toutes les femmes

Par Amélie Petitdemange, publié le 18 Janvier 2023
2 min

Depuis le 1er janvier 2023, la pilule du lendemain est prise en charge à 100% par l’Assurance maladie, sans avance de frais. Cette contraception d'urgence est disponible dans les pharmacies, mais aussi dans les services de santé universitaires ou encore auprès des infirmiers scolaires, dans les collèges et les lycées.

Le président de la République, Emmanuel Macron a annoncé que la pilule du lendemain serait désormais gratuite pour toutes les femmes, sans prescription médicale et sans avance de frais. C'est désormais le cas, depuis le 1er janvier 2023.

Cette contraception d'urgence se prend en cas de rapport sexuel non protégé, afin d’empêcher une grossesse non désirée. Elle s'utilise en un seul comprimé, le plus rapidement possible et au plus tard dans les trois jours qui suivent le rapport. L’effet est en effet maximal sous 24 heures.

Avant le 1er janvier 2023, la pilule du lendemain n'était prise en charge à 100% par l'Assurance maladie que pour les femmes de moins de 26 ans avec une ordonnance et pour les moins de 18 ans sans ordonnance.

Lire aussi

Où se procurer la pilule du lendemain ?

La contraception d’urgence hormonale est disponible en pharmacie, sur simple présentation de votre carte Vitale. Vous pouvez demander le secret de la délivrance du médicament.

En dehors des pharmacies, vous pouvez aussi la trouver dans les SSU (services de santé universitaires), les collèges et lycées (les infirmiers scolaires peuvent délivrer cette pilule), les CeGIDD (centres de santé sexuelle, les centres gratuits d’information et de dépistage) et les centres de planning familial.

En parallèle de cette mesure, les préservatifs sont également gratuits en pharmacie depuis le 1er janvier, pour les moins de 25 ans.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une santé étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !