1. Lifestyle
  2. Bourse & Prêts étudiants
  3. Prime d'activité : comment en bénéficier
Décryptage

Prime d'activité : comment en bénéficier

Envoyer cet article à un ami
Jeune travailleur, étudiant salarié ou apprenti, vous pouvez bénéficier d'une aide financière de l'État. // © Picture-Factory - Fotolia
Jeune travailleur, étudiant salarié ou apprenti, vous pouvez bénéficier d'une aide financière de l'État. // © Picture-Factory - Fotolia

Cadeau de Nouvel An du gouvernement, la prime d'activité pour les salariés modestes devrait bénéficier à 1 million de jeunes de 18 à 25 ans dont 100.000 étudiants salariés. Un peu de beurre dans les épinards en 2016 donc, à condition de remplir quelques conditions… Êtes-vous concerné ? Combien toucherez-vous ? L'Etudiant fait le point.

À qui s'adresse la prime d'activité ?


Jeunes travailleurs, étudiants salariés, apprentis… Tous les jeunes exerçant une activité sont susceptibles de bénéficier de la nouvelle prime d'activité en 2016. Ce dispositif d'aide aux salariés modestes pourrait profiter à 5,6 millions de personnes en 2016 dont 1 million de jeunes de 18 à 25 ans. 100.000 étudiants salariés seraient aussi  bénéficiaires, selon le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche : ils n'étaient que 5.000 ou 6.000 à pouvoir prétendre à l'ancien dispositif (RSA activité, prime pour l'emploi).

Quelles conditions remplir pour être éligible ?


Si vous avez entre 18 et 25 ans et travaillez déjà, vous devez avoir des revenus modestes c'est-à-dire toucher moins de 1.500 € net par mois (pour un célibataire). Au-delà de 1,3 fois le SMIC par mois, la prime n'est en effet plus versée.

Si vous êtes encore étudiant, une deuxième condition s'impose : vous devrez être étudiant salarié ou apprenti et avoir touché un salaire mensuel supérieur à 78 % du SMIC net (soit environ 890 € net) durant les trois mois précédents pour avoir droit à la prime d’activité.

Quelles démarches dois-je accomplir ?


Depuis le 6 janvier 2016, vous pouvez faire votre demande en ligne sur le site de la Caisse des allocations familiales (la CAF, Sécurité sociale générale) ou celui de la Mutualité sociale agricole (la MSA, Sécurité sociale agricole). Vous devrez déclarer vos ressources en ligne ou via votre smartphone (appli mobile "CAF mon compte") tous les trimestres.

Quand toucherai-je la prime ?


À partir du 5 février 2016, le complément de revenus vous sera versé tous les 5 du mois en fonction de votre situation et des ressources perçues au cours du dernier trimestre. Par exemple, si vous faites votre demande en janvier 2016, vos revenus du dernier trimestre 2015 vous seront demandés pour établir la prime que vous toucherez à partir de février 2016.

Quel sera son montant ?


Tout dépend de votre situation et de vos ressources. Vous pouvez vous livrer à une simulation de la prime à laquelle vous avez droit via les sites de la CAF et de la MSA. À titre d'exemple, une personne célibataire sans enfant exerçant un mi-temps (0,5 fois le SMIC, soit jusqu'à 570 €) pourra toucher 246 € de prime. S'il touche un salaire mensuel de 1.300 € net, il  percevra une prime d'activité de 97 €. À noter : le montant de la prime est identique sur 3 mois même si votre situation change au cours de cette période. Attention, pour les étudiants qui vivent encore chez leurs parents, les revenus de l'ensemble du foyer seront pris en compte.

Pour aller plus loin : La prime d'activité pour les jeunes en 4 questions/réponses / Chat : "Comment financer ses études"