Budget : une aide de 250 euros pour financer ses vacances

Par Simon Hazout, publié le 27 Juin 2022
2 min

Vous avez entre 18 et 25 ans et voulez partir en vacances mais vous rencontrez des difficultés financières ? L'agence nationale pour les chèques-vacances vous propose une aide pour financer vos congés d'été. On vous explique tout.

Pas toujours facile de partir en vacances quand on est étudiant. Pourtant il existe des aides pour vous accompagner. C'est notamment le cas de l'aide proposée par l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) avec le soutien du ministère en charge du Tourisme.

Une aide de 250 euros pour partir en vacances en France et en Europe

Concrètement, cette contribution se porte à hauteur de 250 euros et vous permet de couvrir jusqu’à 80% du prix d’une sélection de séjours. Vous aurez le choix entre trois types de destinations dans différents pays européens : la plage, la montagne et la ville. Parmi les destinations proposées, on peut citer : Dijon, Paris, Saint-Jean-de-Luz, Carnac, Chamonix, Argentière…

Vous pouvez partir seul, en couple ou avec des amis. Si une personne qui vous accompagne ne remplit pas les critères pour bénéficier du programme, elle ne bénéficiera pas de la réduction mais profitera de prix accessibles pour les séjours proposés.

Lire aussi

Comment bénéficier de cette aide ?

Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir un certain nombre de conditions de revenus ou de statut. Vous devez tout d'abord avoir entre 18 et 25 ans et résider en France.

Ensuite, cette contribution est ouverte aux :

  • personnes dont le revenu fiscal est inférieur à 17.280 euros par an pour une part fiscale. Ainsi, si vous êtes rattaché a la déclaration fiscale de vos parents, votre éligibilité dépendra de leur revenu fiscal de référence) ;
  • étudiants boursiers Crous ;
  • étudiants en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation ;
  • titulaires d'un contrat d'avenir ou de génération ;
  • personnes inscrites dans une école de la deuxième chance ;
  • volontaires en service civique ou ayant terminé leur mission depuis moins d'un an ;
  • personnes suivies par l'aide sociale à l'enfance.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une bourses et prêts étudiants

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !