Lycéens, étudiants : où et comment s’engager ?

Par Hippolyte Loechner, publié le 22 Mars 2022
4 min

Si vous souhaitez vous engager dans un projet, plusieurs dispositifs existent aujourd'hui. Entre le contrat engagement jeune, le SNU, le service civique ou encore le bénévolat dans une association, vous avez l'embarras du choix. À qui s'adressent ces dispositifs ? Comment fonctionnent-ils ? Sur quelle plateforme s’engager ? L'Etudiant fait le point.

Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes lycéens ou étudiants souhaitent s'engager dans une activité à côté de leur scolarité ou études. Mais comment choisir le dispositif qui convient, car en effet de nombreux programmes existent plus ou moins encadrés. Ce qui est sûr c'est que ces missions vous apporteront des compétences et vous feront vivre de nouvelles expériences.

Le service civique

Le service civique est un engagement volontaire de six à douze mois au service de l'intérêt général. Il est ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, et jusqu'à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap, sans aucune condition de diplôme.

Généralement, le volume horaire de travail pour un service civique est situé entre 24 et 35 heures par semaine. Les missions sont indemnisées à hauteur de 580 euros par mois et portent sur des thématiques très variées comme le sport, la santé, la solidarité, l’environnement… Vous pouvez chercher la mission qui vous correspond sur la plateforme gouvernementale 1jeune1solution.

Il s'adresse principalement aux jeunes qui sont en année de césure ou qui cherchent leur orientation. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez également effectuer une mission pendant vos études, si votre emploi du temps est compatible.

Lire aussi

Le contrat engagement jeune

Le contrat engagement jeune s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans (moins de 30 ans si vous êtes en situation de handicap), qui ne sont ni étudiants, ni en emploi, ni en formation.

Depuis le 1er mars 2022, si vous êtes dans cette situation, vous pouvez obtenir ce contrat via la plateforme 1jeune1solution qui recense l'ensemble des dispositifs nationaux.

Ce contrat vous apporte avant tout un accompagnement individuel et personnalisé de six à douze mois afin que vous puissiez définir un projet professionnel et trouver un emploi. Un conseiller vous suit en effet tout au long de votre parcours jusqu’à l’accès à un emploi durable. Un programme de quinze à vingt heures composé de différentes activités (ateliers collectifs, immersions en entreprise…) vous est proposé.

Vous pouvez également bénéficier d’une allocation allant jusqu’à 500 euros par mois en fonction de vos ressources.

Lire aussi

Le service national universel

Le service national universel (SNU) s’adresse, après la classe de troisième, aux jeunes français de 15 à 17 ans qui le souhaitent. Il se divise en trois étapes :

  • Le "séjour de cohésion" se déroule pendant deux semaines dans un département différent du vôtre. L’objectif est de vous faire découvrir la vie collective au sein d'un centre accueillant environ 200 jeunes venus de toute la France. C’est aussi l’occasion de créer de nouveaux liens et de découvrir un autre territoire. Les inscriptions sont possibles jusqu’au 31 mars 2022 sur le site du SNU.
  • La mission d'intérêt général s'effectue à la suite du séjour de cohésion. Il s’agit d’un service de deux semaines (soit au moins 84 heures). Cette mission se réalise près de chez vous et peut porter sur de nombreuses thématiques (culture, santé, sécurité, éducation…).
  • La possibilité de réaliser "un engagement volontaire" s’offre à vous après avoir achevé votre mission d’intérêt général. Il s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, et dure de trois mois à un an. Cet engagement peut se traduire par un service civique ou par du bénévolat.

Lire aussi

Le bénévolat

Quel que soit votre âge et quel que soit le temps que vous pouvez y consacrer, vous pouvez aussi vous engager et trouver une mission bénévole qui vous correspond. Les missions sont très variées, vous pouvez devenir bénévole dans une association en France ou à l’étranger, dans un parti politique, dans un quartier ou en milieu rural…

Pour trouver votre mission vous pouvez vous rendre par exemple sur jeveuxaider.gouv.fr ou sur association.gouv.fr. Il est également possible de s’engager comme sapeur-pompier volontaire dès l’âge de 16 ans sur le site Pompiers.fr ou encore à la Croix-Rouge.

En plus de vous apporter une expérience personnelle enrichissante, ces missions sont un vrai atout dans votre CV, que ce soit pour intégrer certaines formations ou pour votre insertion professionnelle.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !