Service civique : Benjamin consacre son Noël aux personnes âgées

Par Amélie Petitdemange, publié le 24 Decembre 2021
5 min

GÉNÉRATION ENGAGÉE. À l’occasion du réveillon et du jour de Noël, Benjamin, en service civique chez Les Petits Frères des Pauvres, rend visite à des personnes âgées et organise un repas de fête.

Benjamin, 23 ans, ne passera pas le réveillon en famille. Engagé en service civique au sein de l’association Les Petits Frères des Pauvres, il rend visite à des personnes âgées à Brignoles (Var) pour leur tenir compagnie et leur offrir des cadeaux. Le service civique, ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans (30 ans si vous êtes en situation de handicap), est un engagement de 6 à 12 mois dans le secteur public ou l'associatif. Cette expérience, rémunérée 580 euros par mois, peut être réalisée en France ou à l'étranger.

Le service civique pour lutter contre l'isolement des personnes âgées

Les Petits Frères des Pauvres luttent contre l'isolement et la solitude des personnes âgées, prioritairement les plus démunies. Les fêtes sont un moment important pour les bénévoles et les salariés de cette association.

"J’aime bien l’esprit des fêtes et tout le monde n’a pas la chance de pouvoir profiter de sa famille et de ses proches. Nous ne sommes pas très 'fêtes' dans ma famille donc je préfère en faire profiter d’autres personnes qui en ont besoin. J’ai perdu ma grand-mère très tôt. Cet engagement me rappelle que j’aurai pu être à ses côtés", témoigne Benjamin.

Pour le jeune homme, ces personnes âgées constituent aussi une famille. "Je les connais car nous les voyons régulièrement. Un lien se crée au fur et à mesure des visites. Ils sont super gentils, ce n'est que du positif", se réjouit le jeune homme.

Lire aussi

Des cadeaux et un bouquet de fleur

Ce 24 décembre, aux côtés d’une autre jeune femme en service civique, il retrouve Evelyne, qui a récemment soufflé ses 90 bougies. "Elle est toujours très contente de nous recevoir. On s’installe dans son salon, elle nous propose à boire et à manger et on l’aide à faire le café. On discute beaucoup, elle nous raconte des histoires et sa jeunesse. On ne s’ennuie pas avec elle !"

Les visites du réveillon de Noël sont spéciales. Benjamin arrive les bras chargés d’un panier avec des cadeaux et un bouquet de fleur. "Chaque personne accompagnée aura son cadeau de Noël individuel. Nous avons un budget de 30 euros par personne mais si quelqu’un veut un cadeau en particulier, nous pouvons nous permettre d’aller un peu au-delà", confie-t-il.

Chaque bénévole consacre son temps à une ou plusieurs personnes. Au fil du temps, il apprend donc à connaitre ses goûts et devine ce qui lui fera plaisir. "Par exemple, nous avons prévu un collier avec un chat avec un petit parfum pour une dame fan de chats. Pour une autre, nous avons trouvé un coffret de soins et un collier couleur or et argent", témoigne Benjamin, qui s’apprête à commencer sa tournée de réveillon.

Lire aussi

Un déjeuner de Noël

Ce samedi, un déjeuner de Noël sera organisé pour les personnes âgées qui peuvent se déplacer dans les locaux des Petits Frères des Pauvres de Brignoles. "Nous avons prévu un menu avec un traiteur, ils auront le choix entre plusieurs plats", raconte fièrement Benjamin. Le repas réunira 13 ou 14 personnes, dont 6 bénévoles.

Dans un contexte de pandémie, et de variants qui se chevauchent, les personnes âgées comme les bénévoles devront obligatoirement présenter un pass sanitaire pour accéder à l’événement. Le port du masque et les distances de sécurité devront par ailleurs être respectés.

Poursuivre dans l’associatif

Cette expérience humaine apporte aussi des compétences professionnelles à Benjamin, qui apprend à organiser des événements. Après avoir arrêté ses études et enchainé plusieurs métiers, il s'est engagé pour ce service civique début octobre pour 8 mois.

"J’ai commencé il y a peu, je ne sais pas encore si je voudrais travailler tous les jours avec des personnes âgées après ce service civique. En tout cas, j’ai une facilité à parler avec elles et j’ai plus de patience avec les personnes âgées qu’avec les enfants", observe-t-il. Quelle que soit sa future carrière, à la fin de son contrat, il souhaite devenir bénévole chez Les Petits Frères des Pauvres.

Articles les plus lus

A la Une engagement et vie associative

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !