Nos conseils pour intégrer une école de commerce ou d’ingénieurs

Par Camille Jourdan, publié le 18 Novembre 2022
5 min

Vous visez une grande école, de commerce ou d’ingénieurs ? Voici quelques conseils pour intégrer ces voies d’excellence.

Tous les profils mènent aux grandes écoles… ou presque. Pour intégrer les écoles de commerce et d’ingénieurs, plusieurs qualités et attendus sont requis.

Lire aussi

Le choix des spécialités décisif pour intégrer une grande école

Pour mettre toutes les chances de votre côté dès le lycée, le choix des spécialités est essentiel pour intégrer une grande école d'ingénieurs ou de commerce. Conservez la spécialité mathématiques jusqu’en terminale est l'un des premiers conseils.

Pour les futurs ingénieurs, les maths sont "essentielles", tranche Philippe Dufourcq, directeur général adjoint de CentraleSupélec. Moins indispensables en école de commerce, elles seront toutefois fortement recommandées, voire sélectives pour certaines écoles de management et classes préparatoires.

Concernant les autres spécialités, physique-chimie ou SVT apparaissent les choix les plus logiques pour intégrer une école d’ingé. Côté commerce, les possibilités semblent moins restreintes, mais gardez en tête qu’une bonne connaissance de l’actualité et la maîtrise d’une langue vivante sont des plus.

Lire aussi

Des étudiants curieux et ouverts sur le monde

Les grandes écoles de commerce et d’ingénieurs recherchent aussi des étudiants curieux et ouverts sur le monde : "Nous préférerons accueillir un étudiant qui n’est pas uniquement scientifique, mais qui a une certaine ouverture d’esprit", remarque Claude Maranges, du groupe Insa.

Pascal Krupka fait part d’attentes comparables à l’EM Normandie : "Nous sommes attentifs à la manière dont nos candidats agissent à leur niveau".Les raisons de faire une grande école

Lire aussi

Intégrer une grande école après le bac ou une prépa

Si la classe préparatoire – durant deux voire trois ans – reste le parcours classique pour rejoindre une grande école, de plus en plus d’établissements proposent des programmes post-bac, en France ou à l’étranger. L’avantage de ces premiers cycles en interne ? "Les étudiants sont confrontés d’emblée au monde de l’entreprise", décrit Claude Maranges.

Un atout pour ceux qui peinent parfois à se faire une idée précise du métier d’ingénieur ou de manager. Toutefois, certaines grandes écoles, dont les plus prestigieuses, privilégient toujours la prépa, comme le justifie Pierre Rabourdin, l’un des directeurs de HEC : "C’est une filière d’excellence et de qualité, qui offre deux années très formatrices et gratuites."

Lire aussi

En grande école, la spécialisation se fait en fonction de son projet professionnel

Après une prépa ou non, intégrer une grande école présente plusieurs atouts. Au fil des années, vous pourrez vous spécialiser en fonction de vos appétences et de votre projet professionnel, grâce à un large choix de cours.

Outre ces connaissances théoriques, les programmes mettent aussi l’accent sur le développement de soft skills, utiles dans le domaine managérial mais aussi scientifique : mener une réunion, être à l’écoute, travailler en groupe…

La pratique joue alors un rôle important : à travers des ateliers ou encore des cas d’études, vous serez amenés à résoudre des problèmes concrets, parfois en partenariat avec des entreprises. Cette confrontation au monde professionnel passe aussi, bien sûr, par des stages, qui aident les étudiants à construire leur réseau, réseau étoffé par des associations d’anciens diplômés.

L’ouverture à l’international fait également partie de l’ADN de la plupart de ces grandes écoles, grâce à des cours en langues étrangères, des intervenants du monde entier ou des immersions à l’étranger. Enfin, l’atout ultime pour rejoindre ces cursus : un emploi quasi garanti à la fin de vos études !

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une lycée

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !