Chef(fe) opérateur(trice)

Audiovisuel, cinéma
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
plus de 2 600 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Audiovisuel, cinéma
Niveau d’études minimal Bac+2
Bac conseillé S (jusqu’en 2020)*, STI2D
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant brut mensuel  Plus de 2 600 € (1)

* Pour les bacheliers à partir de 2020, il faudra choisir ses spécialités en lien avec les études menant au métier ciblé. Lire aussi https://www.letudiant.fr/tag/choisir-sa-specialite.html.

Le “chef op’”, ou directeur de la photographie, est l’un des techniciens de l’audiovisuel les plus créatifs. C’est à lui que le réalisateur confie la responsabilité de la qualité de l’image.

Lumière artificielle ou naturelle, il crée des ambiances sur mesure, à l’intérieur comme à l’extérieur. Il prend en compte tous les paramètres naturels ambiants et, surtout, les attentes du réalisateur pour restituer au plus près les couleurs, les tons, les émotions. Doté d’une grande culture artistique, il connaît parfaitement les techniques de la caméra et sélectionne lui-même les pellicules, les filtres, etc.

À la télévision comme au cinéma, il est entouré d’une équipe d’éclairagistes, chargés de positionner le matériel (projecteurs, réflecteurs…) selon ses directives.

Ses compétences

Sensibilité artistique, esprit d’équipe.

Sa formation

Un BTS Métiers de l’audiovisuel, option Métiers de l'image puis la Fémis (École nationale supérieure des métiers de l’image et du son) ou l’ENS Louis-Lumière ou encore, pour débuter à la télé, un BTS Métiers de l’audiovisuel, option Techniques d’ingénierie et exploitation des équipements, voire un BTS Photographie.

(1) Salaire mensuel pour cinq semaines, calculé sur la base du minimum garanti de 2 660 euros par semaine pour 39 heures (35 heures au salaire horaire de base plus quatre heures majorées de 25 %).

 

Autres témoignages