1. Brevet 2018 : ce qui vous attend à l’épreuve orale
Coaching

Brevet 2018 : ce qui vous attend à l’épreuve orale

Envoyer cet article à un ami
L'oral du brevet est une occasion de gagner des points. // © plainpicture/Maskot
L'oral du brevet est une occasion de gagner des points. // © plainpicture/Maskot

L'épreuve orale du brevet est une aubaine pour celles et ceux qui ont la tchatche… mais pas que. Tous les élèves peuvent s'en sortir ! L’Etudiant vous donne les codes pour assurer devant le jury.

Cette épreuve orale du brevet se déroule nécessairement avant la fin de l'examen, entre le 15 avril et la fin des épreuves du brevet, en juin. Vous la passez dans votre collège et elle compte pour 100 points au brevet. Elle vous amène à présenter, devant un jury composé d'au moins deux enseignants de votre collège, un des projets interdisciplinaires conduits dans le cadre des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires), de l'un des parcours éducatifs (avenir, citoyen, éducation artistique et culturelle, santé) ou, nouveauté au brevet 2018, de l'enseignement de l'histoire des Arts. Plus concrètement, ce projet peut être votre stage en entreprise, une sortie pédagogique, votre fonction de délégué ou d'élu au CVC (conseil de vie collégienne).

100 points en 15 minutes !

Sur les 100 points sur lesquels vous êtes évalué, 50 points concernent la maîtrise de l'expression orale (la qualité de votre expression, votre capacité à répondre aux questions...) et 50 points sur la maîtrise du sujet présenté. Ainsi, ne négligez pas le travail préliminaire en classe. Plus vous vous impliquerez et plus il vous sera par la suite facile d'en discuter. La préparation de l'oral commence donc dès à présent ! Dans le cadre d'un EPI, par exemple, vous pouvez évoquer : la thématique, les disciplines concernées et les points du programme abordés. Puis, la constitution de l'équipe, le choix du sujet, la répartition du travail, les outils utilisés (informatiques et autres), les sources d'information. Et enfin les difficultés rencontrées, les choix qui ont été faits, la production finale, les connaissances et les compétences acquises.

Cette épreuve orale compte autant que les épreuves de français et de mathématiques. Elle peut donc vous rapporter beaucoup de points en seulement 15 ou 25 minutes… à condition toutefois de ne pas arriver les mains dans les poches !

Lire aussi : Brevet 2018 : quelles épreuves au programme ?

Un exposé, puis un entretien

Vous pouvez présenter le projet seul (même si vous avez travaillé en groupe) ou avec vos camarades (trois élèves maximum par groupe). Dans le premier cas, l'épreuve dure 15 minutes, dans le second, elle dure 25 minutes. La soutenance se déroule en deux temps. Après un exposé d'une durée de 5 ou 10 minutes (si vous êtes seul ou en groupe), vous vous entretenez avec le jury pendant 10 ou 15 minutes.
L'exposé porte aussi bien sur le contenu du projet que sur sa mise en œuvre. Dans le cadre du stage, par exemple, vous évoquerez à la fois les démarches entreprises et les missions réalisées. Vous pouvez vous appuyer sur différents types de support, tels qu'une vidéo, un enregistrement audio, un schéma ou encore un diaporama. Mais attention, ce support ne doit pas prendre le pas sur votre présentation.
La seconde partie de l'oral prend la forme d'un échange avec le jury. Ce dernier peut vous demander de préciser un point de votre exposé, de faire des liens avec l'actualité ou avec vos projets scolaires et professionnels.

Une épreuve, plusieurs possibilités

Dans une certaine mesure, vous êtes libre de choisir le projet que vous souhaitez présenter. "Mieux vaut opter pour celui qui vous passionne vraiment", conseille toutefois Roseline Ndiaye, professeure de SVT (sciences de la vie et de la Terre) au collège Alphonse-Daudet, à Paris. Un avis que partage Yves Lavared, enseignant d'histoire-géographie au collège Bois-d'Aulne de Conflans-Sainte-Honorine (78). Il fait toutefois le pari que les candidats vont massivement évoquer leur stage en entreprise. "Un choix rassurant puisqu'ils ont normalement déjà passé une soutenance orale sur ce sujet", précise-t-il.

Vous l'aurez compris, l'épreuve orale vous invite à faire des choix. Après celui du sujet, vient celui du type de présentation (seul ou en groupe). Les enseignants s'entendent pour dire que la grande majorité des oraux se feront à plusieurs. Une option potentiellement stimulante, qui exige toutefois une organisation sans faille. "C'est plus de travail. Il faut se donner rendez-vous en dehors des heures de cours, déterminer qui fait quoi, et trouver des terrains d'entente", énumère Roseline Ndiaye. Quoi qu'il en soit, chaque candidat doit prendre la parole et les notes sont individuelles.

Travaillez votre éloquence

Ce que vous dites compte autant que la manière dont vous le dites. S'adresser à un auditoire n'a rien d'anodin. Malgré votre timidité ou votre trac, sortez les mains de vos poches et, surtout, ne lisez pas vos fiches ou le support numérique. Bannissez les expressions familières et les tics de langage ("euh", "bah"), et définissez les termes compliqués liés à votre sujet.

Tout au long de votre présentation structurée (introduction, développement et conclusion, de préférence), souriez, regardez les membres du jury et gardez un œil (discret) sur l'heure. Ces derniers sont à votre écoute. Vous avez travaillé plusieurs semaines, voire plusieurs mois, sur un même projet, vous avez donc beaucoup de choses à dire.

Exprimez-vous !

Lors de l'entretien, répondez calmement aux remarques et aux questions des examinateurs. Vous devez être capable de reformuler, préciser, faire évoluer votre pensée et, au besoin, d'argumenter posément en mobilisant des connaissances ou des idées. Un regard critique sur votre travail est toujours bien vu.

Le jury attend également de vous que vous utilisiez un vocabulaire varié et approprié (aussi bien au sujet qu'à la situation), que vous exprimiez vos sentiments et votre point de vue (ce que vous avez aimé ou non). Pour vous entraîner, vous pouvez vous filmer avec une webcam ou un téléphone portable avant de faire face à vos parents et amis.

À vous de jouer !