1. Cartables trop lourds : comment les alléger ?
Boîte à outils

Cartables trop lourds : comment les alléger ?

Envoyer cet article à un ami
Des sacs trop lourds peuvent provoquer des problèmes de dos. // © Plainpicture/Onimage/Harry Bugden
Des sacs trop lourds peuvent provoquer des problèmes de dos. // © Plainpicture/Onimage/Harry Bugden

Un collégien porte en moyenne 8,5 kg chaque jour. Pourtant, des solutions existent pour limiter le poids des sacs. Les explications de Valérie Piau, avocate, extraites de son ouvrage “Le Guide Piau : les droits des élèves et des parents d'élèves”.

Le poids du cartable est un véritable enjeu lors des deux premières années du collège. L'organisation des cours est très différente de ce que l'élève a connu à l'école élémentaire (une seule salle, des manuels à disposition dans la salle de classe et le contenu du cartable géré par l'enseignant).

Dans une circulaire du 11 janvier 2008, le ministère de l'Éducation nationale a reconnu que le poids du cartable était une question de santé publique et préconisé que les conseils d'administration des établissements scolaires s'emparent de cette question afin de “diviser le poids du cartable par deux”. Actuellement, le poids moyen du cartable d'un collégien est de l'ordre de 8,5 kg, ce qui correspond à environ 20 % du poids de l'enfant.

Les actions pour préserver la colonne vertébrale encore fragile des collégiens peuvent être individuelles ou collectives.

Vrai ou faux ?

1. Le collège peut décider d'acheter un double jeu de livres pour limiter le poids du cartable ? Vrai

2. Les parents d'élèves peuvent demander la mise en place d'un PAI pour limiter le poids du cartable en cas de pathologie liée au mal de dos de leur enfant ? Vrai

Une solution individuelle : le PAI

Si rien n'est prévu par l'établissement scolaire, il est important d'insister sur le risque sanitaire et les troubles de santé (mal de dos et pathologie afférente). Il est possible de demander, par l'entremise de l'infirmière scolaire, la mise en place d'un PAI (Projet d'accueil individualisé) pour son enfant afin de limiter la charge à porter et de modifier l'organisation de sa journée. Les collèges ont souvent un budget pour l'accompagnement des élèves en situation de handicap ou relevant d'un PAI :
– fourniture à l'élève par le collège d'un second jeu de livres qui reste dans l'établissement scolaire ;
accès facilité aux casiers ;
limitation des cours à l'étage ;
– possibilité de déposer le sac dans la salle où aura lieu le cours suivant avant la récréation, etc.

Comment agir collectivement ?

Il est possible de demander, par le biais des associations de parents et des représentants de parents d'élèves siégeant au conseil d'administration, la mise en place de mesures collectives afin d'alléger les cartables.

Affectation d'une salle à chaque classe de sixième : ce choix est de la responsabilité de l'établissement, mais de plus en plus de collèges fonctionnent ainsi. Il est possible, par le biais des représentants de parents d'élèves, de demander la mise en place d'une telle organisation.

Fourniture d'un double jeu de livres : cette organisation est coûteuse mais les établissements disposent souvent de fonds de réserve qui peuvent y être consacrés. Il faut en faire la demande via les associations de parents d'élèves siégeant au conseil d'administration.

Choix de fournitures et matériel scolaires : en collège, il est recommandé de communiquer dès le mois de juin la liste des fournitures exigées pour la rentrée de septembre. Les familles, avec l'aide des associations de parents, peuvent demander à ce que les choix de matériel prennent en compte le poids du cartable, notamment en limitant le nombre de pages des cahiers, quitte à en changer en cours d'année.

Cas pratique : quelles solutions pour alléger le cartable ?

Mathilde entre en sixième, c'est une jeune fille de 11 ans, elle pèse 28 kg et mesure 1,30 m. Tous les matins, elle doit marcher 700 m pour se rendre à l'arrêt du bus puis 400 m du bus à l'entrée du collège. Les cartables à roulettes sont déconseillés dans son établissement compte tenu des déplacements dans les escaliers. De plus, les casiers ne sont accessibles que sur la pause du midi. Elle est demi-pensionnaire et doit donc chaque matin et chaque soir porter l'intégralité du matériel nécessaire pour les cours de la journée. Sa mère a pesé le cartable : selon les jours, Mathilde doit porter entre 9,5 et 12 kg. Elle rentre très fatiguée, se plaint du dos et des marques que le sac à dos lui fait sur les épaules.

Suite à une lettre du médecin de famille, un PAI a été mis en place. Un deuxième jeu de livres a été fourni par le collège, qu'elle laisse dans son casier, auquel elle a maintenant accès lors des récréations. Son cartable pèse désormais moins de 4 kg durant le transport et moins de 6 kg en journée pendant les déplacements.

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
Le Guide Piau : les droits des élèves et des parents d'élèves”,
par Valérie Piau, avocate en droit de l’éducation
au cabinet-piau.fr.