1. Recherche d'emploi : les 11 documents que le recruteur peut vous demander
Boîte à outils

Recherche d'emploi : les 11 documents que le recruteur peut vous demander

Envoyer cet article à un ami
Pour ne pas perdre une occasion de vous faire recruter, ayez tous vos papiers à portée de main ! // © plainpicture/Lubitz + Dorner
Pour ne pas perdre une occasion de vous faire recruter, ayez tous vos papiers à portée de main ! // © plainpicture/Lubitz + Dorner

Au-delà du CV et de la lettre de motivation, les recruteurs peuvent exiger des candidats à l'embauche plus d'une dizaine de documents, selon une étude du ministère du Travail. L’Etudiant en parcourt la liste pour vous permettre d’être à jour quand il le faudra.

En quête d'un job, préparez vos papiers ! Si vous ne classez pas bien vos documents administratifs, au stress du recrutement s'ajoutera celui de retrouver les pièces justificatives à fournir à l'appui de votre candidature.

Selon une enquête du ministère du Travail consacrée aux pratiques de recrutement des employeurs publiée en octobre 2017, il peut vous être demandé pas moins de 11 types de documents pour postuler à un emploi !

La copie du diplôme : un document peu exigé

Attestation de carte Vitale, certificat médical, copie du permis de conduire, titre de séjour… les employeurs peuvent vous demander une batterie de documents et d'informations. La pièce d'identité et le relevé d'identité bancaire (RIB) constituent des demandes classiques avec la lettre de motivation ou l'inévitable CV.

En revanche, la copie de vos diplômes ou une attestation de formation ne sont pas les éléments exigés en premier. Ils ne sont demandés que dans 38 % des recrutements, à égalité avec vos prétentions salariales ou justificatifs de niveau de salaire antérieurs. Plus d'un quart des employeurs (26 %) réclament aussi des références et lettres de recommandations, une photo d'identité ou le permis de conduire.

Lire aussi : Au cœur du recrutement, comment s'effectue la sélection des candidats

CV et lettre de motivation : des outils d'élimination

Bien sûr, tous les candidats ne se voient pas demander l'ensemble des documents. Le nombre et la nature des pièces demandées varient selon le type d'employeur et le type de recrutement. Néanmoins, le curriculum vitae et la lettre de motivation constituent les documents les plus demandés, respectivement dans 89 % et 60 % des cas.

Lire aussi : Les 7 commandements pour se faire repérer des recruteurs

"Ces pièces permettent aux employeurs d'éliminer un certain nombre de candidats sans les recevoir ou les joindre, remarquent Maxime Bergeat et Véronique Rémy, les auteurs de la note pour le ministère du Travail. Ces pièces permettent aux recruteurs d'éliminer en moyenne près d'un candidat sur deux."

Les relations, le canal de recrutement le plus efficace

Candidatures spontanées, diffusion d'annonces, consultation des CVthèques, participation à des salons… Les employeurs ont recours à une bonne douzaine de canaux de recrutement.

Mais les plus efficaces pour aboutir à une embauche demeurent l'appel à des relations professionnelles ou personnelles (52 % des recrutements) et le recours aux intermédiaires de recrutement que sont l'APEC (Association pour l'emploi des cadres), les organisations professionnelles, les établissements de formation ou les cabinets privés de recrutement (43 % des embauches).

À noter que la candidature spontanée reste l'un des 5 canaux les plus efficaces de recrutement (32 % des embauches). Donc continuer d'en rédiger et d'en envoyer, une fois sur trois cela peut payer !