1. Bac 2018 : 33 élèves contraints de repasser l'épreuve de SES
Décryptage

Bac 2018 : 33 élèves contraints de repasser l'épreuve de SES

Envoyer cet article à un ami
Tous les candidats du bac sont en vacances. Tous ? Non... // © plainpicture/Stephen Shepherd
Tous les candidats du bac sont en vacances. Tous ? Non... // © plainpicture/Stephen Shepherd

Jeudi 28 juin 2018, le rectorat d’Orléans-Tours a confirmé à l’Etudiant que 33 élèves de la série ES de lycées de Chartres et de Luisant (28) repasseront l’épreuve de SES lundi prochain à 8 heures. Leurs copies ont été volées dans la voiture du professeur correcteur.

“Je suis dégoûtée, je viens de me remettre aux révisions”, raconte Lise, en terminale ES au lycée Silvia-Monfort de Luisant (28). Comme 32 autres élèves de la série ES de lycées de la ville et de Chartres, Lise a été informée par le rectorat d'Orléans-Tours qu’elle doit repasser l’épreuve de SES, celle au plus gros coefficient, lundi 2 juillet 2018.

Lire aussi : Que faire en attendant les résultats du bac ?

Copies volées

“Le correcteur s’est fait vandaliser son véhicule et s’est fait voler les copies. La police a été informée”, explique le rectorat. Suite à la nouvelle, les candidats ont été convoqués pour repasser une épreuve au “même niveau de difficulté”, lundi prochain à 8 heures. Ceux qui ne peuvent pas s'y rendre seront convoqués à l’épreuve de remplacement qui aura lieu le 12 septembre 2018 à 8 heures.

Les correcteurs avertis

Dans un souci d’équité, "les correcteurs seront sensibilisés sur les conditions de passage de l’examen pour ces candidats”, explique le rectorat. Une nouvelle qui ne rassure pas Eloise, en terminale ES au lycée Silvia-Monfort. "Heureusement qu’ils le prennent en compte. J’avais autre chose à faire ce week-end ! Mais je vais devoir rester chez moi réviser", déplore la lycéenne. Un espoir persiste tout de même pour les 33 lycéens : si les copies sont retrouvées avant lundi, l’épreuve de remplacement sera annulée.