Bac 2021 : les épreuves de spécialités annulées

Par Thibaut Cojean, publié le 22 Janvier 2021
3 min

Les épreuves de spécialités programmées pour les 15, 16 et 17 mars sont remplacées par du contrôle continu. Les épreuves de philo et de français du mois de juin connaissent aussi des aménagements.

Il n’y aura pas d’épreuves finales de spécialités au bac général et technologique en 2021. En raison de la crise sanitaire, le ministre de l’Education nationale a annoncé jeudi 21 janvier sa décision d'annuler leur tenue et de les remplacer par du contrôle continu.

Moyenne des trois trimestres

Toutes les spécialités du bac général sont concernées, ainsi que toutes les séries du bac technologique. Ces épreuves, qui auraient dû se tenir du 15 au 17 mars, étaient dans le viseur des enseignants, élèves et parents, qui demandaient leur report depuis plusieurs semaines.

Pour chaque spécialité, à la place d’une note unique donnée en mars, les élèves connaîtront leur note en fin d’année. Celle-ci correspondra à la moyenne des trois trimestres de terminale. Le coefficient 16 appliqué à chaque note ne change pas.

Cette annulation ne change pas non plus le calendrier de Parcoursup, assure le ministère de l’Education nationale, qui suit le cours prévu. Seule différence : au lieu de prendre en compte les notes des spécialités choisies par les candidats, la procédure se contentera des moyennes des bulletins des deux premiers trimestres.

Lire aussi

Epreuves de juin aménagées

Selon le ministère de l’Education nationale, le choix d’annuler et non de reporter les épreuves a été fait pour ne pas surcharger le calendrier de juin et permettre aux élèves de préparer sereinement le grand oral avec leurs professeurs de spécialités.

Les épreuves de juin sont en effet maintenues aux dates prévues : philo et français, le 17 juin ; grand oral, du 21 juin au 2 juillet. Mais elles seront aménagées. En philo, les candidats de terminale auront le choix entre trois sujets de dissertation au lieu de deux. En français, pour les élèves de première, l’écrit ne change pas, mais le nombre de textes minimum à présenter à l’oral sera de 14 en bac général et de 7 en bac technologique.

Le ministère souhaite consacrer le reste de l’année scolaire à une "préparation sereine des élèves à l’entrée dans l’enseignement supérieur". Un cadrage national de l’harmonisation et de l’évaluation en contrôle continu sera mis en place pour accompagner les professeurs.

Lire aussi

Moins de PFMP en bac pro

Du côté du bac pro, pas de chamboulement des épreuves écrites ou du calendrier pour le moment. Toutefois, le nombre de semaines de période de formation en milieu professionnel (PFMP) nécessaire pour décrocher le diplôme est allégé : on demandera dix semaines en trois ans aux candidats au bac pro, et cinq semaines en deux ans aux candidats au CAP.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road