1. Collège
  2. Élèves en confinement, quel rôle pour les parents ?
Coaching

Élèves en confinement, quel rôle pour les parents ?

Envoyer cet article à un ami
Pendant le confinement, les parents doivent accompagner la prise d’initiatives des ados et les aider réaménager leur organisation. // © Adobe Stock/ New Africa
Pendant le confinement, les parents doivent accompagner la prise d’initiatives des ados et les aider réaménager leur organisation. // © Adobe Stock/ New Africa

PODCAST. Parents, vous voilà (presque) professeurs. Pendant la période de confinement liée à l'épidémie de coronavirus, vos ados sont à la maison, avec vous, et risquent de vous solliciter pour les aider à travailler leurs cours. L’Etudiant ne vous oublie pas et vous livre les conseils d’une psychopédagogue pour les accompagner au mieux.

Qu’ils soient collégiens ou lycéens, vos enfants sont désormais à la maison, avec vous, à cause de l'épidémie de coronavirus. Certes, ils suivent un programme de cours donné par leurs professeurs, mais vous voilà obligés de partager les mêmes locaux, voire le même "open space". Alors comment se tenir disponible sans trop en faire, ni prendre de retard sur votre propre travail ?

Lire aussi : Coronavirus : "Le confinement est un geste civique"

Accompagner le travail en autonomie

"C’est important, en cette période, de tester son autonomie", considère Jessica Hollender, psychopédagogue spécialisée dans l’apprentissage des enfants et adolescents. Elle recommande donc aux élèves de construire eux-mêmes leurs journées, de découvrir leurs rituels et de tester différentes organisations de travail.

Dans ce cadre, "les parents doivent se placer en partenaires plutôt qu’en surveillants". Afin de "poser ce partenariat", les parents doivent accompagner la prise d’initiatives des ados et les aider à tester et réaménager leur organisation : "Il faut les aider à gagner en autonomie, mais les autoriser à demander de l’aide."

Vous rendre disponible ne vous empêche pas de poser des barrières. "Il ne faut pas trop solliciter ses parents", estime la psychologue. Surtout en cette période particulière, où "on a tous besoin d’espace".

Lire aussi. En confinement : comment se motiver à travailler ?

Définir les espaces et établir une communication

L’espace est justement un enjeu majeur du confinement. Les ados, qui n’ont pas l’habitude de travailler à la maison, auront besoin de tester différents espaces de travail avant d’en trouver un qui leur convienne." Cet espace dépend des personnes, alerte Jessica Hollender. Certains vont s’isoler à un bureau ou sur leur lit, d’autres aimeront se mettre au milieu des autres, avec un casque et de la musique pour se concentrer."

Elsa Cohen a passé son bac en candidate libre en 2018, après avoir travaillé seule à la maison pendant six mois. "S’il est difficile ou impossible de s'isoler, je recommande de proposer une réunion de famille où chacun explique ses besoins de calme durant certaines heures de la journée", conseille-t-elle.

En clair, "établir une communication saine" au sein de la famille. C’est aussi le conseil de Jessica Hollender : "Tous les jours ou tous les deux jours, essayez de mettre en place un espace de discussion où chacun peut poser des questions sur les cours et les devoirs, et parler de ce qui est difficile pendant le confinement."

En résumé : "Vous avez le droit de prendre du temps pour vous, tout en trouvant des espaces où tout le monde peut s’exprimer et poser des questions."

Une adresse mail pour les parents
Vendredi 27 mars, le ministère de l'Éducation nationale a annoncé qu'une adresse mail à destination des parents avait été créée : rendez-vous-parents@education.gouv.fr.
Celle-ci leur permettra de contacter le ministère pour toute question, relative aux programmes, à la charge de travail ou encore à la crainte d'un décrochage.