1. Collège : comment choisir ma LV2 ?
Coaching

Collège : comment choisir ma LV2 ?

Envoyer cet article à un ami
Le choix de la LV2 est important car il colorera votre profil jusqu'au bac. // © Adobe Stock/Cybrain
Le choix de la LV2 est important car il colorera votre profil jusqu'au bac. // © Adobe Stock/Cybrain

Alors que vous venez de commencer le collège, vous devez déjà penser au choix de votre deuxième langue vivante pour l’année prochaine. Pour certains d’entre vous, cela peut être compliqué mais pas de panique, l’Etudiant vous aide à faire le point.

Entre vos envies personnelles, la tentation de suivre les copains et la pression que peuvent mettre certains parents, le choix d’une LV2 peut devenir compliqué. Dans cet article, la rédaction vous donne ses conseils pour faire le choix qui vous conviendra.

Une décision personnelle…

Au moment de choisir, vous allez sans doute demander à vos copains quelle LV2 ils vont prendre. C’est normal, mais sachez que ce choix colorera votre profil jusqu'au bac, et que "prendre la même langue ne garantit pas d'être dans la même classe l'année suivante", met en garde Julie Clot, principale du collège Les Martinets à Rueil-Malmaison (92). Donc il vaut mieux prendre une LV2 qui vous attire.

Un conseil qui peut aussi être utile quand la pression des parents pour telle langue se fait trop forte : "Certains parents poussent leurs enfants à faire de l'allemand mais c’est le meilleur moyen pour les démotiver", affirme Lise Bourdeau, enseignante d'allemand au lycée Jacques Prévert à Boulogne-Billancourt (92).

Lire aussi : LV2 au collège : quelle deuxième langue vivante choisir ?

… mais vous pouvez prendre en compte vos origines

S'il ne faut pas choisir sa LV2 en fonction de la seule volonté de ses parents, tenir compte de son histoire familiale peut se révéler intéressant, voire stratégique... "Avec une mère portugaise, j'étais condamnée à apprendre sa langue natale", plaisante Johanna, 15 ans à l’époque.

Même constat pour Medhi : "Mes parents sont Algériens, on parle arabe à la maison mais je ne sais pas le lire et encore moins l'écrire. C'est pour ça que je l'ai pris en seconde langue. Comme il n'y a pas de prof d'arabe dans mon collège, je me suis inscrit au CNED (Centre national d'enseignement à distance)."

Choisir une seconde langue parce qu'on la parle à la maison ou pour mieux connaître la culture ou la civilisation de son pays d'origine s'avère très souvent payant. "Les élèves sont alors souvent motivés et comprennent bien le sens de cet apprentissage", explique Julie Clot.

Lire aussi : Collège : tout ce que vous devez savoir sur les classes bilangues

Ne pas se fier aux "on-dit"

Il y a une idée très répandue comme quoi certaines langues étrangères seraient plus faciles que d'autres. Méfiez-vous des a priori. Silvia Collet, professeure d'espagnol au collège Le Landry à Rennes (35), en atteste : "L'espagnol a la réputation d'être une langue facile mais c’est faux. Les difficultés grammaticales sont très nombreuses."

Situation inverse pour l’allemand : "Contrairement à ce que beaucoup d'élèves pensent, la grammaire allemande est très logique. C'est l'une des rares langues qui s'écrivent comme elles se prononcent. On progresse donc très vite", confirme Lise Bourdeau.

Sachez enfin que la deuxième langue est généralement plus facile à assimiler que la première, "tout simplement parce que les automatismes d'apprentissage sont déjà en place", souligne Silvia Collet. De même, ne choisissez pas une langue en fonction de la réputation de l'enseignant : il est peu probable que vous conserviez le même professeur tout au long de votre scolarité !