Covid-19 : une campagne de dépistage massif débutera lundi dans les collèges et lycées

Par Thibaut Cojean, publié le 15 Janvier 2021
3 min

Le gouvernement veut déployer 1 million de tests dans les collèges et lycées d’ici les vacances de février, puis 1,5 million par mois.

Lundi débutera une campagne de dépistage massif de Covid-19 dans les collèges et lycées, comme l'a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Olivier Véran. Le ministère de l’Éducation nationale précise, lui, ce vendredi que l’objectif est de réaliser 1 million de tests d’ici les vacances de février, puis de suivre un rythme d' 1,5 million de tests par mois.

Dépistage de tout l’établissement à partir de 3 cas positifs

Ces tests concernent tous les collégiens et lycéens, ainsi que les adultes travaillant dans les établissements (professeurs et personnels). Selon le ministère, 2.000 médecins et infirmiers de l’Éducation nationale se sont portés volontaires pour cette campagne. Ils seront épaulés par des infirmiers indépendants.

Les élèves qui souhaitent se faire dépister peuvent se rapprocher de l’administration de leur collège ou de leur lycée pour connaître les démarches.

Par ailleurs, comme l’a précisé jeudi le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, à partir de trois cas positifs identifiés dans un établissement, un test sera proposé dans les 48 heures à tous les élèves et adultes.

Lire aussi

Le protocole sanitaire peu renforcé

Alors que des variants du coronavirus commencent à se répandre sur le territoire, d’autres mesures ont été annoncées : le sport en intérieur sera désormais interdit et la règle des demi-groupes est prolongée au lycée et pourra être appliquée, pour des cas exceptionnels, en 3e et en 4e.

Les autres mesures évoquées provoqueront peu de changements concrets sur le quotidien des élèves. Si les cantines scolaires ont été identifiées comme un point faible du protocole, le ministre s’est en effet contenté de rappeler les dispositifs déjà existants pour limiter les risques de contamination pendant le temps de restauration.

Enfin, le couvre-feu à 18 heures, étendu à tout le territoire à partir de samedi 16 janvier pour au moins deux semaines, n’empêchera pas les élèves et professeurs de circuler en dehors de ces horaires. La présentation du carnet de correspondance ou d’une attestation suffira à justifier les déplacements après 18 heures en cas de contrôle.

Articles les plus lus Collège

A la Une Collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !