1. Nouveaux programmes au collège : à quoi vous attendre
Décryptage

Nouveaux programmes au collège : à quoi vous attendre

Envoyer cet article à un ami
Najat-Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, et Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes, présentent les nouveaux programmes du primaire et du collège. // © Isabelle Dautresme
Najat-Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, et Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes, présentent les nouveaux programmes du primaire et du collège. // © Isabelle Dautresme

Des cycles de 3 ans, un enseignement numérique dans toutes les classes, des cours en interdisciplinarité… Voici quelques-uns des changements qui attendent les collégiens à la rentrée 2016.

Après la réforme du collège, c'est au tour des programmes d'occuper le devant de la scène. Vendredi 18 septembre 2015, la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a dévoilé le projet de programmes de l'école élémentaire et du collège. Au menu : des apprentissages sur 3 ans, du numérique et de l'interdisciplinarité...

Des programmes par cycle

À partir de la rentrée 2016, les programmes ne sont plus pensés sur une année scolaire, comme c'est le cas aujourd'hui, mais sur 3 ans (la durée d'un cycle). Le collège comprend 2 cycles. Le cycle 3, qui va du CM1 à la fin de la 6e. Et le cycle 4 qui englobe les classes de 5e, 4e et 3e. Concrètement, cela veut dire qu'un élève a non plus 1 an mais 3 pour acquérir les compétences au programme.

"Nous avons souhaité une plus grande progressivité des apprentissages et ainsi dédramatiser les enjeux annuels", justifie Michel Lussault, le président du CSP (Conseil supérieur des programmes). Et de préciser : "Tous les élèves n'apprennent pas au même rythme."

Du numérique dans toutes les classes

Le numérique fait une entrée remarquée dans les nouveaux programmes. Dès la rentrée 2016, au cours du cycle 3, par exemple, les collégiens seront amenés à utiliser des logiciels de calcul et de numération. Ils apprendront également à écrire au clavier et à rechercher des informations en ligne. En cycle 4, ils seront initiés à la programmation.

Continuité en histoire

Contrairement à ce qui avait été annoncé au printemps 2015 lors de la diffusion de la première mouture des nouveaux programmes, ceux d'histoire-géographie s'inscrivent finalement dans la continuité des précédents. Au programme entre autres : approche chronologique, histoire de France, islam et... chrétienté.

Davantage d'interdisciplinarité

Ces nouveaux programme accordent également une place plus grande à l'interdisciplinarité. Ainsi, la présentation de chaque discipline est complétée par des propositions de croisements entre disciplines. L'idée étant d'encourager les enseignants à travailler en interdisciplinarité, à l'instar de ce qui se fera dans le cadre des TPI.

Les nouveaux programmes seront présentés au CSE (Conseil supérieur de l'éducation) les 8 et 9 octobre 2015 pour avis, avant d'être présentés aux enseignants.

Pour aller plus loin : Réforme du collège : menace sur le brevet ? / Collège : mais où sont passés le latin et le grec ? / À quoi reconnaît-on un bon collège ? / Au collège et au lycée, comment se décide la composition des classes