BTS 2021 : des règles (un peu) assouplies pour tenir compte de l'épidémie

Par Etienne Gless, publié le 12 Avril 2021
3 min

Validation des stages, calendrier des examens... Pour valider votre diplôme de BTS en 2021, le gouvernement a légèrement assoupli ses conditions d'obtention pour tenir compte de la crise sanitaire.

Un décret du 9 avril 2021 assouplit les règles de validation de stages et le calendrier des situations d'évaluation de contrôle en cours de formation pour les candidats au BTS de l'année scolaire 2020–2021.

Il adapte également, pour l'année 2021, les modalités de délivrance du brevet de technicien supérieur (BTS) en permettant au recteur de région académique de compléter, le cas échéant, le stage par des mises en situation professionnelle dans l'établissement de formation. Enfin, il assouplit les conditions pour se présenter à l'examen en tant que candidat individuel.

Lire aussi

Les périodes de stages de BTS peuvent être fractionnées

Pour tenir compte de l'état d'urgence sanitaire qui a réduit certaines activités professionnelles, l'académie peut décider de valider les stages effectués par les candidats au diplôme de BTS même s'ils ne réunissent pas toutes les conditions prévues. "Les périodes de stages peuvent notamment être fractionnées, y compris lorsque l'arrêté portant définition et fixant les conditions de délivrance de la spécialité de brevet de technicien supérieur prévoit un nombre minimal de semaines consécutives pour ces périodes", précise le décret.

En principe, la durée de stage totale requise pour pouvoir se présenter à l'examen ne peut être inférieure à quatre semaines sur l'ensemble du cycle de formation. Mais si vous ne remplissez pas cette condition de durée, vous pouvez être autorisé à vous présenter à l'examen si vous avez effectué des mises en situation professionnelle dans votre établissement de formation pour compléter cette durée. Ces mises en situation professionnelle seront alors évaluées au titre du stage.

Lire aussi

Aménagement des examens du BTS 2021

Votre chef d'établissement ou le responsable de votre organisme de formation peut aussi modifier le calendrier des épreuves. Dans ce cas, vous devez être avisé au moins deux semaines avant le début des épreuves.

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !