1. Écoles de commerce : dans les coulisses des oraux d’admissibilité
Reportage

Écoles de commerce : dans les coulisses des oraux d’admissibilité

Envoyer cet article à un ami
Pendant la période des oraux d'admissibilité, Rennes School of Business organise des activités pour les candidats. // © Clément Rocher
Pendant la période des oraux d'admissibilité, Rennes School of Business organise des activités pour les candidats. // © Clément Rocher

VIDÉO. La période des admissions est cruciale pour les écoles de commerce et leurs futurs étudiants. De l’accueil des admissibles aux oraux, l’Etudiant vous en dévoile les dessous.

La période des admissions est un événement phare pour une école de commerce. Les établissements rivalisent d’imagination pour proposer aux admissibles des activités. Rennes School of Business organise de nombreuses animations pour détendre les jeunes. "L’accueil est vraiment déterminant pour connaître l’ambiance de l’école", explique Alexandre, étudiant venant d’une classe préparatoire. L’établissement conclut chaque journée par un spectacle organisé par les admisseurs, chargés de prendre en charge les futurs élèves.

À Toulouse Business School, l’équipe de choc des admisseurs, baptisée le "Bureau des Légendes", organise des blind-tests à l’ambiance ultra-festive. "C’est une façon de se défouler pour les candidats, de leur faire penser à autre chose entre deux oraux", explique Sonni, l’un des trois "boss" qui dirigent une équipe d’une centaine d’admisseurs. Cette mission, qui a duré de mi-janvier à mi-juillet, comptera comme un stage. Ceux de Rennes School of Business, eux, ont mis en place un escape game. Lors de ce jeu de piste, les étudiants s’associent pour résoudre le mystère qui se cache derrière la disparition d’un étudiant de l’école. Un excellent concept d’après l’avis des admissibles.

Lire aussi : Oraux des écoles de commerce : dans la peau d'un admissible à South Champagne Business School

N’hésitez également pas à solliciter les étudiants présents dans l’école pour une visite du campus et une présentation des associations. Ils sont facilement accessibles et disposés à répondre à vos interrogations. Alexandre s’est notamment renseigné sur la vie associative de l’école et les compétitions sportives. Les admisseurs donnent aussi des conseils pour réussir les épreuves orales.

Sachez qu’une grande majorité des écoles de commerce proposent aux admissibles une solution d’hébergement : les étudiants peuvent arriver la veille des oraux le temps de se familiariser avec l’ambiance de l’école. Bien souvent, l’hébergement se fait dans la résidence étudiante de l’école puisque la majorité des chambres sont libres.

Comment se déroulent les oraux d’admission ?

Les candidats aux oraux d’admission remplissent généralement un questionnaire en lien avec leur parcours dans l’enseignement supérieur, leur projet professionnel et leurs hobbies. Analyse de sujet, argumentation autour d’une image, le format des épreuves orales peut varier d’une école à une autre.

Rennes School of Business demande par exemple aux étudiants de se projeter dans leur vie future. "C’est compliqué de se construire un parcours professionnel et d’imaginer ce que l’on va faire dans dix ans", affirme Alexandre. Les épreuves orales sont une occasion pour vous de montrer votre détermination et votre tempérament.

Lire aussi: Oraux des écoles de commerce : dans la peau d'un admisseur à Neoma Rouen

Du côté de Toulouse Business School, c’est Anabelle-Mauve Bonnefous, la patronne du PGE (programme Grande École), qui accueille les impétrants par un petit discours d’un quart d’heure : "Je leur explique que nous souhaitons dénicher avant tout des profils rares et originaux". Ensuite, près de 200 candidats par jour sont passés au crible (3 oraux dans la journée), ces derniers recevant leurs convocations via un QR code sur leur mobile. Les jurys, composés de deux à trois personnes, sont avant tout là pour tester les capacités et le potentiel des candidats, pas leurs connaissances purement académiques.