Décryptage

Réseau Polytech : de nouvelles modalités d’admission

Proposé par Polytech

2654965-visuel-original.png
2654965-visuel-original.png ©
Par L'Etudiant Fab, publié le 17 janvier 2023
7 min

Avec près de 18 000 étudiants par an, le réseau Polytech est incontournable dans le paysage des formations d’ingénieur. Cette année, de nombreuses nouveautés ont fait évoluer les modalités d’admission au sein du réseau Polytech. On vous explique tout.

Le réseau Polytech mise sur la diversité

Aujourd’hui, le réseau Polytech regroupe pas moins de 15 écoles membres et cinq écoles associées. Il s’agit d’un réseau d’écoles d’ingénieurs universitaires publiques et ouvertes à une variété de profils. En effet, le réseau Polytech a fait de la diversité et de la mixité l’un de ses chevaux de bataille via, notamment, l’accueil des élèves en situation de handicap, ou encore des artistes et sportifs de haut niveau. On retrouve également 42,5 % de boursiers et 30 % de femmes en entrée post-bac grâce à une politique volontariste pour faire connaître les métiers d’ingénieurs à une population qui en est parfois éloignée. Par exemple, des actions sont menées auprès des lycéennes par des étudiants du réseau Polytech afin de les inciter à s’engager dans des filières scientifiques et à effectuer leurs études dans le réseau Polytech pour devenir ingénieures.

Des voies d’accès multiples

Les différentes modalités d’admission permettent un accès aux élèves de tous horizons et de tous niveaux, avec une entrée possible dès le bac et jusqu’à bac +4. Il faut savoir aussi que les diplômes peuvent être préparés sous statut d’étudiant ou d’apprenti. Le réseau Polytech prépare les étudiants au diplôme d’ingénieur dans 12 domaines de formation, ouvrant la voie à plus d’une centaine de spécialités allant du Génie civil aux Matériaux, en passant par les Systèmes électriques et les Mathématiques appliquées. Tous les diplômes sont habilités par la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI).

Le gros plus du réseau Polytech ? Des frais d’inscription réduits, puisqu’ils s’élèvent à 601 euros par an pour un cycle ingénieur auxquels il faut ajouter 92 euros de Contribution à la Vie Étudiante et de Campus (CVEC).

Quels changements en 2023 dans les modes d’admission ?

Pour continuer à élargir son panel d’étudiants et s’adapter aux réformes de l’enseignement supérieur, le réseau Polytech a fait évoluer plusieurs modalités d’admission (n’hésitez pas à consulter ce schéma pour avoir une vue d’ensemble).

> Le concours Geipi Polytech évolue

Le concours Geipi Polytech bac général permet aux lycéens de rejoindre le cycle préparatoire Parcours des écoles d’ingénieur Polytech (PeiP), un parcours commun aux 15 écoles Polytech. Ce parcours de deux ans donne accès, en cas de validation, au cycle ingénieur du réseau Polytech, d’une durée de formation de trois ans.

À savoir
Pour le concours 2023, il y aura deux classements des candidats : un classement pour accéder au PeiP A (parcours généraliste) et un classement pour accéder au PeiP B (parcours biologie). La spécialité SVT au lycée sera valorisée pour le classement bio.
Désormais, tous les candidats sont convoqués à l’épreuve écrite. Auparavant, les meilleurs dossiers ne passaient qu’un entretien oral.
L’épreuve écrite a été modifiée, notamment pour prendre en compte les candidats qui ont abandonné la spécialité Mathématiques en terminale au profit des Mathématiques complémentaires. Elle sera composée :
- d’un sujet de mathématiques (QCM basé sur le programme commun à la spécialité Mathématiques et à l’option Maths complémentaires) ;
- de deux sujets (exercices basés sur les programmes des spécialités) à choisir le jour de l’épreuve écrite parmi : Mathématiques, Physique-chimie, SVT, NSI et SI.

Pour avoir plus d’infos sur les modalités du concours Geipi Polytech (filière générale), c’est par ici.
Et pour avoir plus d’infos sur les modalités du concours pour les filières techno, c’est par ici.

>Un recrutement pour les BUT deuxième année (ex-DUT)

Depuis 2021, les DUT ont été remplacés par des Bachelors Universitaires de Technologie (BUT), portant la durée du cursus de deux à trois ans. De ce fait, le recrutement de ces profils se fait désormais à bac +3 et non plus à bac +2, hormis pour les étudiants en excellente position dans le classement de leur promotion.
Les étudiants issus des BUT (ou d’une licence) peuvent postuler via le concours sur titre pour intégrer le cycle ingénieur d’une durée de trois ans, ce qui porte à six ans le nombre d’années d’études.

Pour avoir plus d’infos sur les modalités du concours, c’est par ici.

>Une voie de recrutement spécifique pour les CPGE MPI

Les classes préparatoires Mathématiques, Physique et Informatique ont été lancées en 2021. Cette année, le réseau Polytech leur ouvre une voie de recrutement spécifique dans le concours Polytech CPGE, avec pas moins de 100 places dédiées.
Les étudiants issus des CPGE MPI intégreront directement le cycle ingénieur, portant à cinq ans au total la durée de leurs études avant d’obtenir leur diplôme. Les candidats MPI pourront accéder à la majorité des spécialités informatique et numérique du réseau.
À savoir
- L’épreuve de Mathématiques est spécifique à la filière MPI.
- L’épreuve de Physique-chimie est spécifique à la filière MPI. Elle intègre les spécificités du programme de Physique-Chimie de MP2I et de MPI.
- L’épreuve Informatique est dédiée à la filière MPI.

Pour avoir plus d’infos sur les modalités du concours, c’est par ici.

Quelques chiffres* à connaître sur l’insertion professionnelle

55 % des diplômés Polytech trouvent leur premier emploi moins de deux moisaprès la fin de leurs études.
28 % ont trouvé leur premier emploi à l’issue d’un stage ou d’un apprentissage.
78 % obtiennent des contrats en CDI.
26 % travaillent dans des grandes entreprises et 33 % dans des PME.
Le salaire moyen annuel brut du premier emploi (hors primes) : 33 423 €.

* Données issues de l’enquête d’insertion CGE à six mois réalisée en 2022 sur la promotion de 2021.

Pluridisciplinaire, professionnalisant et au contact de la recherche, le réseau Polytech ouvre ses portes aux étudiant(e)s de tous horizons !

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !